•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Recherchés : nageurs capables de remporter des médailles

Une nageuse s'apprête à plonger lors d'un entraînement à la piscine du Centre sportif Kinsmen d'Edmonton.
Les essais canadiens de Natation 2018 se déroulent à Edmonton du 18 au 22 juillet. Photo: Radio-Canada / Richard Marion

Les essais canadiens des Championnats canadiens de natation de 2018 se déroulent à Edmonton jusqu'à dimanche. Trente-deux athlètes seront sélectionnés pour représenter le Canada aux Championnats panpacifiques, et une vingtaine, aux Championnats parapanpacifiques.

Un texte de Patrick Henri

Durant cinq jours, ce sont plus de 400 athlètes, représentant 105 clubs de natation de partout au pays, qui nageront dans les eaux de la piscine du Centre sportif Kinsmen, à Edmonton.

Les nageurs ont entre 13 et 29 ans, les paranageurs, entre 13 et 51 ans. Parmi eux, on retrouve de futurs athlètes olympiques et paralympiques.

C’est difficile de donner un chiffre exact, mais au moins 50 % des nageurs qui seront sélectionnés pour l’équipe aux Championnats panpacifiques feront aussi partie de l’équipe pour les prochains Jeux olympiques.

Ryan Mallette, entraîneur-chef, Centre de haute performance de Victoria

Les Championnats panpacifiques représentent une épreuve importante pour Natation Canada, car elle permet de se comparer à 17 autres pays, à mi-chemin entre deux cycles olympiques.

Le Canada n’est pas considéré comme une puissance mondiale dans ce sport, mais les plus récents résultats des athlètes canadiens sont encourageants.

Aux Jeux olympiques de Rio en 2016, le Canada avait récolté un total de six médailles. Seulement quatre pays en avaient remporté plus : les États-Unis (33), l’Australie (10), la Hongrie (7) et le Japon (7).

En avril, aux Jeux du Commonwealth, en Australie, les nageurs canadiens ont remporté 20 médailles, soit quatre de moins que l’Angleterre et 53 de moins que le pays hôte.

Disons qu’on ne surprend plus personne lors des compétitions, car les autres pays s’attendent à nous voir performer, mais il faut toujours continuer le travail , mentionne Ryan Mallette, entraîneur-chef au centre d’excellence de Natation Canada, à Victoria.

Destination Tokyo

Les 32 nageuses et nageurs choisis par Natation Canada s’envoleront directement d’Edmonton vers Tokyo, où auront lieu les Championnats panpacifiques, du 9 au 12 août.

Aucun des athlètes n’ayant de place assurée au sein de l’équipe nationale, ils ont tous fait le voyage à Edmonton avec une valise qui contient suffisamment de vêtements pour six semaines.

Cela signifie que même les jeunes vedettes comme Penny Oleksiak (quatre médailles à Rio et trois en Australie) et Kylie Masse (deux médailles à Rio et quatre en Australie, dont deux d’or) devront mériter leur place en remportant leurs épreuves.

Camille Bérubé affiche un grand sourire lors d'une entrevue aux abords de la piscine du Centre sportif Kinsmen d'Edmonton. Camille Bérubé de Gatineau, espère retrouver sa place au sein de l'équipe canadienne de paranatation. Photo : Radio-Canada / Richard Marion

Camille Bérubé veut retrouver sa place au sein de l’équipe nationale

Après avoir passé huit ans au sein de l’équipe nationale de natation paralympique, Camille Bérubé, de Gatineau, n’a pas réussi à se qualifier l’année passée.

Tour en poursuivant son entraînement, l’athlète de 23 ans a profité des 12 derniers mois pour terminer son baccalauréat en communication à l’Université d’Ottawa.

Celle qui a participé aux Jeux paralympiques de Londres, en 2012, et de Rio, en 2016, entend maintenant retrouver sa place parmi les meilleures nageuses du pays.

Je suis contente d’avoir eu le temps de me définir à l’extérieur du sport. Être loin de la haute performance et de la pression, ça fait du bien, mais je suis prête à rembarquer.

Camille Bérubé, paranageuse

Après avoir quitté les Gee gees de l’Université d’Ottawa, Bérubé s’est trouvé un nouvel entraîneur, Craig McCord, un homme qu’elle connaît bien, car il a été l’entraîneur-chef de l’équipe paralympique entre 2004 et 2016.

« Je dirais que j’ai mieux nagé l’année dernière qu’au cours des années précédentes, alors j’ai confiance d’être en mesure de connaître une bonne semaine à Edmonton », affirme celle qui a remporté une médaille d’argent et deux de bronze, lors des derniers Championnats parapanaméricains, à Toronto, en 2015.

Les Championnats parapanpacifiques se déroulent à Cairns, en Australie, du 9 au 13 août.

Les essais canadiens de natation sont présentés de mercredi à dimanche. Les préliminaires sont de 10 h (H.R.) à midi et les finales débutent chaque jour à 18 h (H.R.)

Natation

Sports