•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ludovica Miniland : 10 millions de blocs pour illustrer des bâtiments célèbres

L'Empire romain vu Gilles Maheux et son équipe. Maquette mignature de plusieurs bâtiments romains.
L'Empire romain vu Gilles Maheux et son équipe. Photo: Radio-Canada / Anne-Josée Cameron

Après Lisbonne, Paris et Montréal, Gilles Maheux s'arrête à Québec afin de présenter une exposition d'architecture miniature comprenant 3000 maquettes époustouflantes.

Un texte d'Anne-Josée Cameron

Ludovica Miniland, c’est l’occasion de voir le monde à travers les impressionnantes maquettes de Gilles Maheux.

Ses maquettes sont fabriquées avec des blocs Mega Construx, 10 millions de blocs ont été nécessaires pour cette exposition.

L’entreprise du résident de Québec œuvre dans divers pays depuis quelques années déjà, mais ce passionné d’architecture et d’histoire s’est récemment mis en tête de ramener toutes ses œuvres à Québec.

« J’ai décidé de créer un musée, un peu à l’image de celui de Rotterdam. Je veux en faire une attraction touristique pour la ville de Québec. »

Moi, je fais ça surtout pour la région de Québec, je veux attirer du tourisme.

Gilles Maheux, concepteur en architecture, Ludovica Miniland

On retrouve dans cette exposition des bâtiments célèbres provenant de plus de 35 pays dans le monde; des œuvres miniatures représentant, par exemple, l’imposant château de Versailles, le magnifique Taj Mahal ou encore le superbe Sagrada Familia de Gaudi.

La Sagrada Familia, une maquette de Gilles et Steven Maheux.La Sagrada Familia, une maquette de Gilles et Steven Maheux. Photo : Radio-Canada / Anne-Josée Cameron

« J’ai travaillé pendant 20 ans dans la construction, principalement en tant que dessinateur. Dessiner des plans, les mettre à l’échelle, c’est facile pour moi », raconte Gilles Maheux.

À l’origine

En 2010, alors que Gilles Maheux travaille depuis près de 20 ans dans le monde de la construction, il réalise qu'il n'a pratiquement pas vu son fils de 16 ans grandir.

Celui-ci lui dit un jour souhaiter construire des édifices avec lui. Une idée germe alors, prendre trois mois pour faire une gigantesque maquette avec son fils. Non seulement Gilles Maheux mènera son projet à terme, mais il ne retournera jamais travailler dans la construction. Son fils, Steven, oeuvre avec lui depuis ce temps.

Plateau consacré à l'Amérique du Nord.Plateau consacré à l'Amérique du Nord. Photo : Radio-Canada / Anne-Josée Cameron

C'est ainsi qu'est né Ludovica Miniland, une entreprise artistique de maquettes, spécialisée dans la construction de bâtiments architecturaux.

Le contenu et le contenant

Avouons-le, les maquettes présentées dans cette exposition sont remarquables, voire même franchement épatantes. Les 3000 bâtiments exposés jouissent d'une très belle mise en scène, chaque lieu étant éclairé de belle façon.

129 heures de travail et 8500 briques miniatures auront été nécessaires à la création de la maquette du Yankee Stadium. 129 heures de travail et 8500 briques miniatures auront été nécessaires à la création de la maquette du Yankee Stadium. Photo : Radio-Canada / Anne-Josée Cameron

Le créateur et ses acolytes ( ils sont maintenant quatre) font un travail extraordinaire qui a d'ailleurs été qualifié de spectaculaire par les livres « Believe it or not! » et le « Big Livre de l’Incroyable! », publiés par les musées Ripley.

Aucun doute, il s'agit d'une exposition exceptionnelle de calibre international dont Gilles Maheux aimerait faire une exposition permanente.

Cependant, les lieux (l'ancien La Baie de la Place Fleur de Lys) où sont exposées ces oeuvres sont peu accueillants.

Impossible d'oublier qu'on est dans un magasin de grande surface, encore moins de se croire au musée, aussi modeste soit-il.

Il reste quelques jours avant l'ouverture officielle le 21 juillet, espérons que d'ici là les créateurs auront trouvé comment enrober dignement leur trésor.

Divertissement