•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle étape du projet Zibi : « un rêve devenu réalité », selon le maire de Gatineau

Un chantier de construction.
Une usine est en démolition sur la rive de la rivière des Outaouais dans le cadre du projet Zibi. Photo: Radio-Canada

Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, voit dans l'avancement des travaux du projet résidentiel et commercial Zibi du consortium Dream-Windmill « un rêve qui devient réalité », qui changera le visage du secteur.

Un des plus importants bâtiments industriels de la rive gatinoise du projet Zibi est en démolition, ce qui permettra d’accroître l’accès des citoyens à la rivière.

« La démolition de l’édifice 75, c’est vraiment un rêve qui devient réalité, parce qu’on va pouvoir avoir accès à la rivière », estime M. Pedneaud-Jobin.

Les travaux de démolition devraient être terminés à l’automne. Le premier immeuble résidentiel à six étages de Zibi accueillera pour sa part ses résidents en octobre.

« Pour moi, ça va être le symbole des changements profonds qu’on est en train de vivre dans le centre-ville », souligne le maire de Gatineau.

Satisfaction du côté de Zibi

Le président de Zibi, Jeff Westeinde, ne cache pas non plus sa satisfaction et ajoute que le projet avance bien, même s’il doit composer avec différents ordres de gouvernement et diverses compétences.

« Je suis vraiment chanceux d’être ici aujourd’hui, parce que le projet est très complexe. On a deux provinces, deux municipalités, le gouvernement fédéral et les Autochtones », déclare-t-il.

En juin, des centaines de personnes ont manifesté pour réclamer la protection pour les générations futures des îles près de la chute des Chaudières, exprimant du même coup leur opposition à l'octroi de 60 millions de dollars par la Ville d'Ottawa pour la décontamination des terrains du projet résidentiel et commercial Zibi du groupe Windmill.

Mardi, Jeff Westeinde a indiqué que 60 % des travaux de décontamination des terrains de Gatineau ont été effectués.

À l’heure actuelle, quelque 150 employés oeuvrent sur le chantier du projet Zibi, dont la valeur est estimée à 1,2 milliard de dollars.

Le promoteur Dream-Windmill compte construire et aménager des logements, des commerces, des bureaux et des parcs sur les îles Chaudières et Albert, entre Ottawa et Gatineau d'ici 12 ans. À terme, 3000 logements seront construits des deux côtés de la rivière des Outaouais.

L'emplacement du projet Zibi a été abandonné par l'entreprise Domtar en 2007. En 2013, le groupe Windmill a acheté les terrains de l'ancienne papetière.

Avec des informations de Yasmine Mehdi

Ottawa-Gatineau

Économie