•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des voyageurs coincés depuis samedi à l’aéroport Trudeau

Le reportage d'Élisa Serret
Radio-Canada

De 200 à 300 voyageurs qui devaient se rendre à Paris sont coincés à Montréal depuis samedi. Ils avaient réservé leur vol auprès du transporteur à bas prix Level, qui assure la liaison Montréal-Paris depuis le début juillet seulement.

Pour des raisons opérationnelles, leur vol a été annulé, puis reporté, puis annulé encore. Le prochain vol n’est prévu que pour jeudi.

Les passagers, qui ont été logés à l’hôtel, se plaignent d’avoir beaucoup de difficulté à joindre le transporteur, une filiale du groupe AIG, dont font également partie les compagnies aériennes British Airways et Iberia.

« Pour des raisons opérationnelles, nous avons dû annuler le vol sur lequel nos passagers devaient voyager. Nous nous excusons pour cette perturbation des vacances et des projets de voyage de nos clients. Nos collègues travaillent à reréserver des clients sur des vols alternatifs ou à réacheminer les personnes affectées », a affirmé à Radio-Canada Hugo Trac, porte-parole de Level.

En vertu de la convention de Montréal sur le transport aérien international, les passagers pourraient avoir droit à une indemnité allant jusqu’à 8000 $.

Avec des informations de Pascal Robidas

Transports

Justice et faits divers