•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’accès à un médecin de famille plus facile dans la région

Une médecin examine une patiente avec un stéthoscope.

Dolbeau-Mistassini est l'endroit où il est le plus facile de trouver un médecin de famille.

Photo : iStock

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

C'est au Saguenay-Lac-Saint-Jean qu'il est le plus facile de trouver un médecin de famille dans la province, selon les réseaux locaux de services du Québec.

Dans la région, 90 % des résidents ont leur médecin de famille. Le taux atteint 97 % à Dolbeau-Mistassini, dans la MRC de Maria-Chapdelaine.

« J’ai appelé et au bout de deux semaines ils m’ont téléphoné pour me dire que j’avais un médecin, je n’étais pas malade. J’ai le même médecin depuis cinq ans. Je suis très, très contente », raconte une patiente.

Un bâtiment en briques est entouré d'un stationnement.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le CSSS Maria-Chapdelaine.

Photo : Radio-Canada / Lynda Paradis

Une situation qui s'explique entre autres par le réseautage particulièrement serré dans ce secteur, autant entre les résidents qu'entre les groupes de médecine familiale (GMF).

La contribution des infirmières peut aussi expliquer ce bon résultat.

« Les gens connaissent leur infirmière, l’infirmière va faire le lien entre le médecin, va être capable de diriger le patient au bon endroit et puis, souvent, va solliciter le médecin pour aller voir le patient avant. Moi, quand je fais de la clinique, des fois je vais aller voir trois patients de plus parce que l'infirmière vient me chercher. Donc, ça évite aux gens d’aller consulter dans les services d’urgence, d’aller consulter ailleurs et [ça leur permet] d’avoir une réponse rapide », explique le Dr Marc Audet, responsable du GMF Maria-Chapdelaine.

Dans la province, environ 80 % des Québécois ont maintenant leur médecin de famille.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !