•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Niveau le plus bas pour les ventes résidentielles canadiennes en cinq ans en juin

Deux maisons en arrière-plan avec une pancarte vendue devant l'une d'elles.
Une maison vendue à Vancouver. Photo: The Canadian Press / Jonathan Hayward
La Presse canadienne

Les ventes résidentielles ont connu en juin un recul de 10,7 % au pays par rapport à la même période l'an dernier, rapporte l'Association canadienne de l'immeuble (ACI). Selon ces chiffres, les ventes résidentielles réalisées à l'échelle nationale ont ainsi atteint leur niveau le plus bas en cinq ans pour le mois de juin.

Elles ont néanmoins progressé de 4,1 % par rapport au mois de mai. L'ACI souligne qu'il s'agit de la première augmentation mensuelle appréciable depuis le début de l'année.

Le prix de vente moyen des maisons s'est établi à près de 496 000 $, en baisse de 1,3 % comparativement à juin 2017. Si l'on exclut les marchés immobiliers plus convoités du Grand Vancouver et du Grand Toronto, le prix moyen national s'est plutôt élevé à quelque 389 000 $.

Immobilier

Économie