•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un pilote meurt dans l'écrasement de son hélicoptère au sud-est de Calgary

Un ruban jaune entoure l’endroit où se trouvaient auparavant les débris de l’appareil.
Les débris de l'hélicoptère seront transportés à Edmonton pour subir des analyses plus poussées. Photo: CBC
Radio-Canada

Un hélicoptère ultraléger s'est écrasé dimanche soir dans près de la rivière Highwood. Le pilote, alors seul à bord, n'a pas survécu.

L’accident est survenu vers 17 h 45, près du pont Davisburg, situé sur l’autoroute 552, selon la Gendarmerie royale du Canada (GRC).

« Nous avons entendu un grand bang, raconte Robert Graves, qui campait à proximité du lieu de l’accident. Nous avons pensé que quelqu’un avait percuté le pont. »

Les secours ont été prévenus par des pêcheurs qui ont assisté à la scène.

Le pilote, dont le nom n’a pas été rendu public, est mort sur les lieux.

L’enquête a été confiée au Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST).

Selon le BST, il s'agissait d'un appareil de construction amateur. Les enquêteurs ont passé la journée de lundi à interviewer les témoins et à prendre des photos du lieu de l'écrasement. Ils vérifieront aussi l'historique d'entretien de l'appareil. Les débris de l'hélicoptère seront transportés à Edmonton pour subir des analyses plus poussées.

Le BST tentera de déterminer si les conditions météorologiques en vigueur dimanche auraient pu contribuer à cet écrasement.

L'enquête pourrait être difficile, selon le responsable de la sécurité pour l'école d'aviation de l'Université Mount-Royal, Jason Arthur.

« Dans bien des cas, ces petits appareils n’ont pas d’enregistreur de vol à bord », explique-t-il.

Les appareils qui restent dans un rayon de 25 miles nautiques, soit 46 km, de leur point de départ n'ont pas à remplir un plan de vol auprès de Transport Canada.

Alberta

Justice et faits divers