•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hommage à la première pilote d’un Aurora canadien

Mary Cameron-Kelly devant un ancien avion Aurora
Mary Cameron-Kelly compte plus de 7000 heures de vol et 37 années de service dans les Forces armées canadiennes, et elle ne compte pas prendre sa retraite de sitôt. Photo: CBC/Emma Davie
Radio-Canada

La première femme ayant piloté un avion de patrouille Aurora des Forces armées canadiennes, Mary Cameron-Kelly, a été honorée à la base de Greenwood, en Nouvelle-Écosse, par un groupe qui fait la promotion de ce métier auprès des femmes.

Dans l'aviation commerciale et militaire, seulement de 5 % à 6 % des pilotes sont des femmes. Mais le métier gagne en popularité auprès de jeunes femmes grâce à des pilotes influentes, comme Mary Cameron-Kelly, qui ont pavé la voie aux femmes dans les Forces armées canadiennes.

Le chemin de Mary Cameron-Kelly a été parsemé d'embûches. Elle a présenté sa candidature quatre fois avant qu’elle soit finalement acceptée, précise-t-elle.

Mais à force de persévérer, elle est devenue la première femme aux commandes d’un Aurora canadien. Elle a rapidement monté les échelons, et chaque fois elle brisait les conventions en étant la première femme à occuper ces postes.

Elle a réussi à faire tout cela en même temps qu'elle élevait des enfants. Pourtant, dit-elle, c'est souvent ce qui semble constituer la plus grande barrière à surmonter pour les femmes.

Mary Cameron-Kelly signe un autographe sur le documentLe groupe Ninety-Nines a produit un timbre non officiel pour souligner la carrière de Mary Cameron-Kelly. Photo : Radio-Canada

Le groupe Ninety-Nines, dont la mission est de promouvoir le métier de pilote auprès des femmes, rend hommage à la carrière de Mme Cameron-Kelly avec un timbre-poste. Ce n’est pas un timbre officiel de Postes Canada. Les gens ne peuvent en acheter que sur le site Internet du groupe au Canada.

L'histoire de Mary Cameron-Kelly est aussi immortalisée dans le musée d'aviation militaire de Greenwood, en Nouvelle-Écosse. Elle est désormais une référence chez les cadets.

Mary Cameron-Kelly compte aujourd’hui plus de 7000 heures de vol et 37 années de service dans les Forces canadiennes, et elle explique qu’il n’est pas question pour elle de parler de retraite.

D’après un reportage de Stéphanie Blanchet

Nouvelle-Écosse

Société