•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Demois’Ailes relèvent un autre défi

Des personnes, surtout des femmes, se font de chaleureuses accolades.
L'émotion était palpable au terme du défi des Demois'Ailes. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Encore une fois cette année, les Demois'Ailes se sont relayées sur 750 kilomètres en quatre jours à la course pour soutenir la cause des femmes et des enfants victimes de violence conjugale.

Vers 16 h 20, les 35 participantes ont franchi la ligne d’arrivée, à Shawinigan. De nombreux proches étaient présents pour les accueillir.

Un moment très touchant pour chacune des femmes qui ont cumulé, individuellement, plus de 100 kilomètres sur les routes du Québec.

Ah mon Dieu! Les émotions! Je suis très fière, très contente!

Une participante
Trois femmes vêtues de rose sourient et répondent à la journaliste.Trois participantes au Défi des Demois'Ailes. Photo : Radio-Canada

C’est vraiment un gros dépassement de soi. Et puis on l’a vraiment réussi kilomètre par kilomètre. On les a tous faits.

Une participante

Grâce à leurs efforts, 35 000 $ ont été récoltés pour les maisons d’hébergement venant en aide aux femmes et aux enfants victimes de violence conjugale.

Elles y sont parvenues malgré la chaleur accablante, qui a rendu le défi particulièrement difficile ces derniers jours.

« J’ai mal partout, lance une participante en riant. Mais je ne pouvais pas savoir que la fierté, c’était si grand. C’est… c’est un grand dépassement de soi. »

Pour aider à réaliser le défi, certaines ne cachent pas que la solidarité est un ingrédient essentiel.

Avec l’esprit d’équipe, il y a une qui a moins le moral, les autres aide.

Une participante

La plupart des participantes comptent tout de même retenter l'expérience l'an prochain.

D’après les informations de Catherine Bouchard

Mauricie et Centre du Québec

Engagement communautaire