•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rassemblement à Ottawa contre la législation anti-pitbull ontarienne

Un pitbull devant le Parlement.
Quelques dizaines de personnes ont manifesté sur la colline du Parlement à Ottawa contre les lois anti-pitbulls. Photo: Radio-Canada / Florence Ngué-No

Un rassemblement se tient sur la colline du Parlement à Ottawa, samedi après-midi, afin de dénoncer le recours aux lois qui visent des races ou des types de chiens spécifiques dans un but de sécurité publique.

Plus spécifiquement, les manifestants veulent envoyer un message au gouvernement de Doug Ford : ne plus s'attaquer aux pitbulls.

En Ontario, une loi bannit les chiens de type pitbull depuis 2005 en se fondant sur l'aspect physique du chien. Les propriétaires de pitbulls ont pu garder leurs chiens existants à condition de se soumettre à certaines exigences, dont le port d'une muselière et d'une laisse d'une longueur de 1,20 mètre.

La fondatrice du groupe Ottawa Citizens Against Breed Specific Legislation (Citoyens d'Ottawa contre la législation spécifique sur les races), Alix Packard, souhaite que cette législation soit revue pour ne plus se baser sur l'apparence des chiens, mais plutôt sur leurs comportements individuels.

Tous les gens doivent être traités comme des individus, c'est la même chose pour les chiens.

Alix Packard, fondatrice du groupe Ottawa Citizens Against Breed Specific Legislation

Mme Packard souligne que la Ville d'Ottawa n'applique pas les aspects de la loi ontarienne qui sont spécifiques aux races, mais que d'autres municipalités le font très strictement.

De son côté, Danielle Mainville, du groupe Québec « Pitbull » estime que les lois spécifiques sur les races punissent les bons maîtres et les bons chiens.

Au Québec, une nouvelle loi visant l'encadrement des chiens dangereux a été adoptée en juin. Au départ, elle devait cibler des races ou types de chiens particuliers, mais le gouvernement de Philippe Couillard a fait marche arrière. Finalement, aucune race de chiens ne sera bannie ou visée par une règlementation particulière.

Les informations en lien avec la propriété d'animaux domestiques à Ottawa sont disponibles sur le site Internet de la Ville (Nouvelle fenêtre).

Ottawa-Gatineau

Animaux de compagnie