•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Justin Trudeau procédera à un remaniement dans quelques jours

Plan moyen du premier ministre Justin Trudeau, lors d'une conférence de presse au sommet de l'OTAN, le 12 juillet.

Le premier ministre Justin Trudeau, vu ici le 12 juillet, veut s'adapter à la transformation des relations provinciales-fédérales, selon une source.

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le premier ministre Justin Trudeau annoncera des changements à son Cabinet mercredi, en prévision d'élections qui se dérouleront dans un contexte de transformation des relations fédérales-provinciales, selon ce qu'a appris CBC.

Une source a confirmé que les changements seraient annoncés mercredi, après que La Presse canadienne eut rapporté qu’un remaniement ministériel aurait lieu au cours de la semaine.

L’objectif n’est pas de remplacer les ministres qui risquent de ne pas se représenter aux élections, selon la source, puisque la plupart tenteront de se faire réélire en octobre 2019.

Les changements visent plutôt à tenir compte de la transformation des relations provinciales-fédérales de la dernière année, a mentionné la source, notamment la défaite en juin de Kathleen Wynne – une alliée de Justin Trudeau – face aux progressistes conservateurs de Doug Ford lors des élections en Ontario.

Le gouvernement de Justin Trudeau a aussi eu du mal à rallier certaines provinces à sa stratégie nationale sur les changements climatiques, il y a deux ans.

Le remaniement de mercredi pourrait permettre de pourvoir le poste laissé vacant par le député Kent Hehr au ministère des Sports et des Personnes handicapées. Ce dernier avait démissionné en janvier, dans la foulée d’allégations d'inconduite sexuelle. La ministre des Sciences, Kirsty Duncan, assume depuis un double portefeuille.

Le premier ministre Justin Trudeau avait procédé à une restructuration de son Cabinet en août 2017. Six ministres avaient changé de poste et le ministère des Affaires autochtones avait été scindé en deux.

Un autre remaniement ministériel avait eu lieu quelques mois plus tôt, en janvier. Justin Trudeau avait alors nommé Chrystia Freeland ministre des Affaires étrangères dans le contexte de l’entrée en scène de Donald Trump comme président des États-Unis.

Avec les informations de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !