•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Élection partielle en Colombie-Britannique : Jagmeet Singh demeure évasif

Le chef du NPD, Jagmeet Singh
Le chef du NPD, Jagmeet Singh Photo: La Presse canadienne / Darryl Dyck
La Presse canadienne

Le chef du Nouveau Parti démocratique (NPD), Jagmeet Singh, a révélé vendredi avoir été encouragé à se présenter dans la circonscription nouvellement vacante de Burnaby-Sud, en Colombie-Britannique, mais a précisé qu'il ne ferait aucune annonce à ce sujet pour le moment.

M. Singh a passé la journée de vendredi dans la région de Vancouver et devait participer à deux événements dans Burnaby-Sud, qui a perdu son député le mois dernier lorsque le néo-démocrate Kennedy Stewart a démissionné pour briguer la mairie de Vancouver.

Jagmeet Singh, qui a été élu à la tête du NPD en octobre, mais ne détient pas de siège à la Chambre des Communes, a confié que M. Stewart et plusieurs groupes d'intérêts l'avaient incité à se porter candidat dans Burnaby-Sud.

Le leader néo-démocrate a dit avoir été honoré par cet accueil chaleureux en Colombie-Britannique, mais a souligné que son objectif était de s'attaquer aux problèmes concernant l'ensemble de la population canadienne.

Hamish Telford, professeur agrégé à l'Université de Fraser Valley, a estimé que M. Singh avait de la difficulté à attirer l'attention en tant que chef du NPD en raison de son absence aux Communes.

Selon lui, si le chef du NPD participait à une élection partielle se déroulant près du controversé pipeline de Kinder Morgan, cela l'aiderait probablement à faire parler de lui dans les médias nationaux.

Politique fédérale

Politique