•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mesurer les progrès depuis l'enquête sur la mort de 7 jeunes Autochtones

Photo des sept jeunes Autochtones morts dans des circonstances nébuleuses et qui fréquentaient l'école secondaire à Thunder Bay.
L'enquête du coroner portait sur la mort de ces sept jeunes Autochtones qui fréquentaient l'école secondaire à Thunder Bay. Photo: Radio-Canada / CBC, Fifth Estate
Radio-Canada

Des avocats de l'agence d'aide juridique Aboriginal Legal Services, de Toronto, seront de retour à Thunder Bay le mois prochain pour évaluer s'il y a eu des améliorations depuis l'enquête du coroner sur la mort de sept jeunes Autochtones.

Un texte de Jean-François Morissette

Ils décerneront de nouvelles notes aux autorités en mesurant les progrès accomplis depuis que les recommandations de l'enquête ont été rendues publiques, en juin 2016.

L’an dernier, les avocats avaient attribué la note de C+ aux différentes parties concernées pour leurs efforts dans la mise en oeuvre des 145 recommandations du coroner.

Cette sortie publique faisait suite à une vaste enquête après la mort de sept jeunes Autochtones entre 2000 et 2011 à Thunder Bay.

Ces jeunes avaient dû quitter leurs communautés respectives pour poursuivre leurs études secondaires, mais avaient été retrouvés sans vie.

En entrevue avec Radio-Canada, Jonathan Rudin, l'un des dirigeants de l'agence Aboriginal Legal Services, n’a pu donner une idée des notes qui seront attribuées puisque les données ne sont pas encore entièrement colligées.

Selon les conclusions de l’enquête, trois des jeunes étaient morts noyés et les circonstances entourant les quatre autres morts restent encore indéterminées.

Les 145 recommandations visaient à prévenir d'autres décès parmi les élèves de communautés éloignées du Nord.

Nations métisses et autochtones

Société