•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De minuscules secousses éloignent l'île de Vancouver du continent

Une carte de l'Île de Vancouver.
Un sismologue de Ressources naturelles Canada dit que de petites secousses déplacent l'île de Vancouver tous les 14 à 15 mois. Photo: Google Earth

Une série de petites secousses au cours des dernières semaines ont un tout petit peu éloigné l'île de Vancouver du continent, selon un scientifique fédéral.

John Cassidy, sismologue pour Ressources naturelles Canada, dit que ce déplacement, qualifié de tremblement épisodique, se produit tous les 14 à 15 mois

« Au cours des dernières semaines, la moitié sud de l’île de Vancouver s’est déplacée d’environ quatre à cinq millimètres vers l’ouest en direction du Japon. C’est quelque chose qui se produit à travers le monde [là] où les conditions tectoniques sont semblables », explique M. Cassidy.

Le déplacement se produit lorsque la plaque tectonique Juan de Fuca s’enfonce en dessous de la plaque nord-américaine.

Les sismologues craignent qu’un de ces frottements ne provoque un tremblement de terre majeur.

Les deux plaques se rejoignent le long de la zone de subduction de Cascadia, une faille de 1000 kilomètres qui commence au nord de l’île de Vancouver et descend jusqu'au nord de la Californie.

La plaque Juan de Fuca glisse en dessous de la plaque nord-américaine, mais une section de la zone de rencontre est maintenant bloquée, ce qui ne permet plus un glissement facile.

Il y a alors accumulation d'énergie, laquelle se libérera lors du tremblement de terre catastrophique attendu un jour sur la côte ouest.

Colombie-Britannique et Yukon

Géologie