•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Graphic Packaging : la Ville de Saguenay délivre un permis de démolition

Permis de démolition délivré pour l'ancienne cartonnerie de Jonquière

La Ville de Saguenay a délivré vendredi matin un permis de démolition des installations de l'ancienne usine de Graphic Packaging dans l'arrondissement de Jonquière.

Le conseiller municipal Jonathan Tremblay croit que la menace du ministère de l'Environnement de publier une ordonnance de démolition a mis de la pression sur l'entreprise.

Depuis le début, Graphic semble bien collaborer avec le Ministère. Il y a une discussion sur le début des travaux. Ils veulent s’entendre sur une date.

Jonathan Tremblay, conseiller municipal

Le ministère de l'Environnement précise de son côté qu'il publiera l'ordonnance de démolition à l’échéance d’un délai de 15 jours suivant l'avis, c'est à dire le 18 juillet. « Par la suite, si l’entreprise ne collabore pas et ne respecte pas cette ordonnance, le Ministère utilisera les recours prévus pour assurer la réhabilitation du terrain », précise la coordonnatrice aux communications, Anne-Hélène Couturier, par courriel.

Jonathan Tremblay n'est pas en mesure de préciser si le permis a été fait au nom de Graphic Packaging ou au nom de l'entreprise de démolition. Il doute néanmoins que les travaux commencent d'ici le 23 juillet, comme l'exige la ministre Isabelle Melançon.

Ça fait déjà longtemps que j’aimerais qu’il y ait des pelles mécaniques qui soient en train de la démolir. Quand on parle de sécurité, ça demeure la priorité et la Ville de Saguenay et les citoyens ont très hâte que ce soit réalisé, explique Jonathan Tremblay.

De nombreux intervenants, dont le député péquiste Sylvain Gaudreault, réclament des travaux de démolition depuis plusieurs mois, principalement depuis l'accident mortel et les nombreux incendies qui ont été allumés sur le site.

C'est que compte tenu de la dangerosité du site, ça va prendre aussi des normes sévères de santé et de sécurité au travail et des inspections de la CNESST sur la santé et la sécurité au travail, précise Sylvain Gaudreault.

Un site contaminé

Dans son avis d'ordonnance, Québec juge nécessaire de démolir les bâtiments pour analyser le taux de contamination des sols.

Les études de Graphic Packaging révèlent déjà que les sols, l'eau de surface et les eaux souterraines autour de l'usine présentent des taux élevés de contamination. Elles constatent notamment que « les concentrations d'hydrocarbures, de biphényles polychlorés (BPC) et de soufre contenues dans les sols excèdent les valeurs limites règlementaires. »

C'est évident que c'est un terrain contaminé, mais on sait qu'il y a éventuellement des joueurs qui seraient intéressés à le reprendre.

Josée Néron, mairesse de Saguenay.

La mairesse de Saguenay indique que le site de l'ancienne cartonnerie de Jonquière représente des avantages pour d'autres projets industriels, car il est isolé des populations et à proximité d'un réseau électrique performant.

D'après le reportage de Gilles Munger

Saguenay–Lac-St-Jean

Environnement