•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux Fransaskoises se lancent dans les boîtes-repas prêtes à cuisiner

Catherine et Annie sont dans une cuisine et préparent une sauce.

Les sœurs Catherine et Annie Beaudoin ont lancé leur entreprise en mai 2018.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Catherine et Annie Beaudoin, deux sœurs nées au Québec, mais installées en Saskatchewan depuis 15 ans, ont récemment lancé la seule entreprise locale de boîtes-repas prêtes à cuisiner à Regina.

Un texte de Carl Sincennes

Officiellement lancée en mai dernier, l'entreprise ZestyKits offre, selon ses deux cofondatrices, une option locale et bonne pour la santé pour minimiser le temps de préparation des repas. Les clients n'ont pas à penser aux recettes qu'ils veulent faire durant la semaine ou encore à passer à l'épicerie, car tous les ingrédients nécessaires pour préparer le repas arrivent déjà prêts et dans les bonnes proportions. Il suffit d'assembler le tout.

Tous les ensembles sont préparés à la main par les deux entrepreneures dans une cuisine commerciale de la capitale saskatchewanaise, Best Food Forward. Les sauces et les marinades sont faites sur place. Toutes les livraisons sont effectuées en mains propres.

Un homme prend un paquet dans ses mains, sur le pas de sa porte.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Un client de Zesty Kits est heureux de reçevoir sa commande.

Photo : Radio-Canada / Carl Sincennes

« On a une passion pour la santé depuis qu'on est jeunes. On a remarqué que les gens se demandent : "Qu'est-ce qu'on fait pour souper?" On a répondu à cette question éternelle avec les ZestyKits. »

— Une citation de  Annie Beaudoin, chef de l'exploitation et cofondatrice, ZestyKits

Les deux cofondatrices tiennent également à ce que toute la famille puisse participer en proposant des étapes de la recette qui peuvent être réalisées par les enfants. Des accords mets-vins sont aussi proposés pour chaque repas.

Un marché compétitif

Elles tentent de maximiser l'utilisation des produits frais et locaux en proposant des recettes adaptées avec la saison, ce qui constitue, selon elles, un avantage par rapport aux grandes entreprises de cette industrie. Pour y arriver, elles font affaire avec Local & Fresh qui leur livrent une grande partie de leurs produits locaux comme les légumes et la viande.

Des ingrédients dans des sacs de plastique qui sont dans une boîte.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les ingrédients sont pré-proportionnés.

Photo : Radio-Canada

Pour l'instant, les différentes plateformes de l'entreprise sont seulement en anglais, mais Catherine et Annie Beaudoin espèrent pouvoir bientôt offrir une version en français du site web.

« On aimerait aller dans les écoles, aller parler à la communauté et offrir le service en français. »

— Une citation de  Catherine Beaudoin, présidente, directrice générale et cofondatrice, ZestyKits

Une passion depuis l'enfance

Annie et Catherine avaient respectivement 9 et 15 ans quand elles ont déménagé de Montréal à Gravelbourg.

Annie et Catherine sourient dans la cuisine.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les sœurs Annie (à gauche) et Catherine Beaudoin (à droite) ont étudié à l'École Monseigneur de Laval à Regina.

Photo : Radio-Canada

C'est leur mère qui leur a transmis la passion pour la cuisine. Elles les assoyaient sur le comptoir lorsqu'elle préparait du pain.

« On a vraiment grandi avec un amour de la cuisine. On a même appris à multiplier des fractions en faisant des recettes triples de gâteau au chocolat. »

— Une citation de  Catherine Beaudoin, présidente, directrice générale et cofondatrice, Zesty Kits

L'expérience client

Client de ZestyKits, Daniel Fortier est heureux de pouvoir commander des repas d'une entreprise bilingue, gérée par deux Fransaskoises.

Mais ce qu'il aime le plus, c'est la possibilité d'apprendre de nouvelles recettes et d'avoir plus de temps pour cuisiner, puisqu'il n'a pas à faire les achats à l'épicerie.

L'homme est dans une cuisine. En arrière plan, des boîtes Zesty KitsAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Daniel Fortier aime bien apprendre de nouvelles recettes et cuisiner.

Photo : Radio-Canada / Carl Sincennes

Il affirme que ce qui l'a incité à faire appel à ce service, c'est non seulement la réduction du temps de préparation de moitié, mais aussi le fait de pouvoir utiliser des produits locaux.

Toutefois, il aimerait avoir plus de choix dans les menus qu'il peut commander en ligne.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !