•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Règlement à l'amiable possible pour le conseiller financier poursuivi pour mauvaise gestion

Darryl Yasinowski
Darryl Yasinowski a comparu devant l’Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières en avril. Photo: Industrial Alliance Securities Inc.

Le conseiller financier de Regina poursuivi pour avoir mal géré de l'argent de mères célibataires et de personnes retraitées pourra régler son cas à l'amiable avec l'Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM).

L’organisme de surveillance a accepté que Darryl Yasinowski reçoive une amende de 90 000 $ et ne puisse revendiquer un titre quelconque pendant six mois. Lors de son retour en fonction, il sera étroitement supervisé pendant 18 mois.

Darryl Yasinowski a également accepté de verser 10 000 $ de frais supplémentaires.

Les enquêteurs de l’OCRCVM soutiennent qu'entre mai 2010 et octobre 2014, M. Yasinowski a procédé à des investissements à haut risque « inadéquats » pour cinq clients, perdant un total de 324 000 $, dont environ 40 000 $ en frais.

Les clients touchés sont une mère de famille monoparentale, deux femmes divorcées dans la cinquantaine avec des plans de retraite et un couple de travailleurs autonomes.

Darryl Yasinowski possédait une autorité discrétionnaire afin d'acheter et de vendre des titres boursiers pour ses clients. Il n'avait donc pas besoin d'autorisation pour procéder à une transaction. Il avait la responsabilité légale d'agir dans leur intérêt.

Saskatchewan

Finances personnelles