•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le projet de train entre Calgary et Banff avance à toute vapeur

Un train rouge du  Canadien Pacifique roule au milieu de sapins recouverts de neige et le long d'une rivière à moitié gelée. Au loin, on voit les sommets enneigés des montagnes Rocheuses.
Ces paysages féériques pourraient être accessibles aux passagers canadiens si un couple de Banff voit son projet se réaliser. Photo: La Presse canadienne / Frank Gunn

La beauté des montagnes Rocheuses pourrait un jour être admirée dans le confort d'une voiture de train si un couple de Banff réussit à réaliser son projet.

Jan Waterous et son mari, qui sont détenteurs du bail à long terme de la gare ferroviaire de Banff, disent avoir déjà obtenu la moitié de l’argent nécessaire pour faire revivre le rail entre Calgary et Banff, au coeur des Rocheuses.

Un investisseur institutionnel, dont le nom n’a pas été révélé, aurait promis 300 millions de dollars pour le projet.

Le couple de rêveurs affirme également avoir eu une rencontre très productive avec la Banque de l'infrastructure du Canada. Celle-ci serait prête à investir un montant similaire pour compléter le budget du projet, indiquent les Waterous.

C’est un projet complexe, avec de nombreuses pièces en mouvement.

Jan Waterous, créatrice du projet

VIA Rail a mis fin à son service de passagers entre Calgary et la Colombie-Britannique en 1990 pour lui préférer la route plus scénique entre Edmonton et Jasper.

Sur cette photo en sépia, des passagers se tiennent sur une plateforme de train. Un train composé de nouveaux wagons en métal y est arrêté.De nombreux passagers à la gare ferroviaire de Banff en 1955. Photo : Nicholas Morant/Municipalité de Banff

Selon les études du couple, utiliser les rails du Canadien Pacifique serait trop compliqué. Les Waterous proposent plutôt de poser une nouvelle voie ferrée à côté des rails existants, ce qui coûterait au total 600 millions de dollars.

Des démarches ont été aussi amorcées pour obtenir des subventions auprès des gouvernements provincial et fédéral, pour maintenir le billet à un prix modique. Jan Waterous imagine ainsi que le prix du billet pour un aller simple entre Calgary et Banff serait d'environ 15 $.

Il faut que ça soit un niveau de prix assez bas pour que les gens l’utilisent pour aller travailler, pour envoyer leurs enfants aux leçons de ski… un prix accessible pour la plupart des Canadiens, souligne Mme Waterous.

Le couple pense mettre le projet sur les rails d’ici 2026, au cas où Calgary serait l'hôte des Jeux olympiques et paralympiques d’hiver.

D’après une entrevue à l’émission Calgary Eyeopener

Alberta

Entrepreneuriat