•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les services d’autocars s’intéressent peu aux régions isolées de la Colombie-Britannique

Un bus blanc avec de l'écriture en bleue et jaune.
Un nouveau service provincial d'autocars desservira pendant un an le nord de la Colombie-Britannique. Photo: Twitter/BC Transportation

Le Comité du transport des passagers de la Colombie-Britannique a accéléré le processus d'approbation pour les compagnies d'autocars intéressées à desservir les lignes abandonnées par Greyhound, mais s'inquiète toutefois pour l'avenir des lignes qui desservaient des communautés rurales isolées.

Le comité responsable du réseau interurbain a annoncé qu’il traitera plus rapidement les demandes pour les services de longues distances après la décision de Greyhound d’annuler ses activités dans l’Ouest canadien.

La présidente du comité, Catharine Read, s’attend à ce que la plupart des demandes se concentrent sur les régions les plus peuplées du sud de la Colombie-Britannique.

« Greyhound s’est déjà retiré de la majorité du nord de la province et nous n’avons pas observé beaucoup d’intérêt à desservir cette région, dit-elle. Je pense que dans le sud… c’est une situation différente, parce que la population est plus dense et que les distances entre les communautés sont plus courtes. »

Le comité du transport tentera de traiter les nouvelles demandes en moins de 60 jours.

D’habitude, les demandes sont publiées en ligne et restent ouvertes aux commentaires du public dans le but qu'une décision soit prise dans les 60 à 90 jours suivants. Le comité juge toutefois que l’annulation des services de Greyhound à l’automne crée un besoin public urgent pour trouver des solutions de transport. Les demandes ne devront plus être publiées en ligne et le comité n’est pas obligé de considérer d’autres options, selon Mme Read.

Elle indique que lorsque Greyhound a annulé deux lignes d'autocar sur l’île de Vancouver cette année, l’entreprise Tofino Bus s’est manifestée pour les desservir.

Dans le nord de la Colombie-Britannique, la province a établi un projet pilote d’un an pour un réseau d’autocars reliant les villes avec des allers-retours deux fois par semaine.

Colombie-Britannique et Yukon

Transports