•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bay Ferries propose de relier Yarmouth à Bar Harbour

Le traversier amarré à un quai.
Le traversier The CAT effectue la liaison Yarmouth/Portland en cinq heures et demie, selon Bay Ferries. Photo: Gracieuseté/Bay Ferries Ltd.
La Presse canadienne

Le service de traversier entre la Nouvelle-Écosse et le Maine pourrait bientôt s'arrêter à Bar Harbour au lieu de Portland, et la province maritime pourrait subventionner les travaux nécessaires.

Le service de l’entreprise Bay Ferries reçoit déjà une subvention provinciale annuelle.

Dans un document soumis jeudi à la Ville de Bar Harbour, le transporteur propose de louer une partie du terminus de la ville pour son service de traversier. Le directeur municipal Cornell Knight confirme la réception de cette proposition envoyée au conseil municipal. Ce dernier tiendra sa prochaine réunion mardi.

La proposition survient un mois après que les résidents de Bar Harbour ont voté en faveur de l’achat du terminal, pour la somme de 3,5 millions de dollars. Le terminal, qui est fermé, appartenait à l’État.

Bay Ferries avait indiqué auparavant qu’elle voulait investir 3 millions de dollars pour rénover ces installations afin de les utiliser l’an prochain, explique Cornell Knight.

En fait, ce serait les contribuables néo-écossais qui paieraient la note. Le ministre des Transports de la province, Lloyd Hines, semble prêt à envisager cela.

« Il y aura des coûts, nous en sommes à peu près certains, a déclaré le ministre Hines après une réunion du Cabinet. Je suis ouvert à cela, mais nous prendrons la décision en nous basant sur les chiffres fournis par l’entreprise. »

Le ministre explique que le déménagement semble être une bonne idée à première vue. Bar Harbour est plus près de Yarmouth que Portland, ce qui réduirait les coûts de carburant et de main-d’oeuvre de Bay Ferries.

M. Hines ajoute que ce serait une occasion d’attirer en Nouvelle-Écosse des visiteurs du parc national américain Acadia, situé près de Bar Harbour. Cette attraction accueille 3,5 millions de personnes par année.

Le traversier pourrait relier Yarmouth et Bar Harbour dès l’été prochain, estime Mark MacDonald, PDG de Bay Ferries, mais le projet n’en est encore qu’aux étapes préliminaires. Il propose aux parties de faire les études de viabilité nécessaires d’ici le 1er octobre.

La subvention annuelle de la Nouvelle-Écosse au service de traversier en 2018 est estimée à 10,9 millions de dollars, selon Marla MacInnis, porte-parole du ministère des Transports. C’est une croissance de 1,5 million de dollars comparativement à 2017, qui s’explique en grande partie par l’augmentation des coûts du carburant et une révision des prévisions de recettes, précise-t-elle.

Nouvelle-Écosse

Tourisme