•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le feu de forêt près de Lebel-sur-Quévillon a plus que doublé de superficie

La superficie estimée du feu est passée à 12 124 hectares.
La superficie estimée du feu est passée à 12 124 hectares. Photo: Capture d'écran/SOPFEU

Le feu de forêt qui fait rage à une quarantaine de kilomètres de Lebel-sur-Quévillon est le brasier le plus important de la province pour le moment.

Avec les informations d'Émilie Parent-Bouchard

La Société de protection des forêts contre le feu a pu survoler le brasier pour la première fois depuis plusieurs jours jeudi, alors que la fumée s'était dissipée.

Elle évalue qu'il a désormais une superficie de 12 000 hectares, soit l'équivalent de près de 17 000 terrains de football.

L'agente de prévention et porte-parole à la SOPFEU Marie-Louise Harvey explique qu'une équipe d'intervention de feux majeurs est déployée sur le terrain.

« On s'attend à avoir une superficie d'environ 12 000 hectares présentement. Un feu de cette ampleur-là, on a mis une équipe de gestion de feux majeurs qui travaille présentement sur cet incendie-là. Donc, on a des gens qui vont être au sol et qui vont travailler les bordures du feu et aussi en profondeur. Et aussi on va avoir des interventions avec les hélicoptères pour faire de l'arrosage ciblé. Et si le besoin est nécessaire, on va devoir envoyer des avions citernes pour l'intervention », précise-t-elle.

Elle ajoute que l'incendie ne représente pas une menace, ni pour la municipalité de Lebel-sur-Quévillon, ni pour les infrastructures routières.

Au Témiscamingue

Par ailleurs, au Témiscamingue, six incendies sont toujours en activité, dont deux maîtrisés et quatre considérés contenus par la SOPFEU.

Les foyers d'incendie sont pour la plupart situés en périphérie de la municipalité de Laniel.

Ces incendies, causés par la foudre, font rage depuis plusieurs jours, voire même plus d'une semaine pour certains.

« On a une équipe qui est basée à partir du lac Joncas et une autre à St-Bruno-de-Guigues. Il y a des équipes de gestion sur place avec des pompiers de la SOPFEU et du renfort de la Colombie-Britannique. Une soixantaine de pompiers de la Colombie-Britannique sont arrivés mercredi soir et ont été affectés à ces incendies-là », indique Mélanie Morin, agente à l'information pour la SOPFEU.

Depuis le début de l'année, il y a eu 26 incendies dans la MRC de Témiscamingue, ce qui représente plus de 260 hectares brûlés.

Abitibi–Témiscamingue

Feux de forêt