•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vancouver approuve la rénovation d'une place à False Creek abandonnée depuis l'Expo 86

Un plan de construction pour une place publique à Vancouver.
Une entreprise propose de transformer la Place des nations de False Creek dans un nouvel espace public. Photo: Canadian Metropolitan Properties Corp.

Le conseil municipal de Vancouver a approuvé un plan de rezonage pour un morceau de terrain de haute valeur le long du Sea Wall de False Creek qui comprend une patinoire, un hôtel, des restaurants et au moins 1500 unités résidentielles.

Un texte d'Eva Uguen-Csenge

La transformation de la Place des nations (Plaza of Nations) est à l’étude depuis 2003. Lors de l’Expo 86, le pavillon de la Colombie-Britannique y était situé, mais le terrain de 4,2 hectares est demeuré vide pendant des décennies.

À l’origine bâtie par le gouvernement provincial, la Place des nations est devenue la propriété commerciale privée de l’entreprise Canadian Metropolitan Properties en 1990.

Les conseillers de Vancouver ont approuvé à l’unanimité la proposition de Canadian Metropolitan pour la transformation du site inutilisé en nouvel espace public, avec notamment la construction d’une patinoire, d’un centre communautaire, de logements sociaux et d'une garderie.

La municipalité a autorisé un plan de zonage qui permet de nouveaux bâtiments pouvant atteindre une hauteur de 30 étages, mais la construction d’une tour controversée n’a pas encore été approuvée.

Certains Vancouvérois sont inquiets du fait que les vues panoramiques sur les montagnes au nord de Vancouver soient obstruées par cette tour. Environ la moitié des 27 cônes de vue protégée par la Ville de Vancouver passent à travers le quartier de False Creek.

Les résidents auront l’occasion de se prononcer sur l’avenir de la tour lors d’une audience publique le 24 juillet.

Un plan de cône de vue à Vancouver.Les nouveaux bâtiments approuvés par Vancouver (en rouge) n'obstruent pas ce cône de vue protégée, mais une tour controversée inquiète certains résidents. Photo : Ville de Vancouver

Avec des informations recueillies par Meera Bains.

Colombie-Britannique et Yukon

Urbanisme