•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’odeur de fumée à des centaines de kilomètres à la ronde

Un avion survolant un lac.
La fumée qui se dégage des brasiers peut incommoder les personnes frêles et celles atteintes de maladies respiratoires comme l’asthme et l’emphysème. Photo: Photo : Ministère des Richesses naturelles et des Forêts

Les importants feux de forêt qui brûlent dans le Nord-Est de l'Ontario sont source d'inquiétudes pour les autorités en santé. L'hôpital de Timmins et du district surveille la situation de près.

Un texte de Caroline Bourdua

Ce sont les feux en provenance d'Elk Lake qui causent des préoccupations.

Notre principal objectif, c’est la santé et la sécurité de nos patients et de notre personnel, et l’odeur de fumée a un impact sur nos systèmes de ventilation, a dit dans un communiqué le PDG de l’hôpital, Blaise McNeil.

Des mesures ont été prises pour minimiser les odeurs qui pénètrent dans l’établissement.

L'hôpital de Timmins en Ontario.Selon Environnement Canada, les personnes vulnérables pourraient ressentir des symptômes comme une toux inhabituelle, une irritation de la gorge, des maux de tête et de l’essoufflement. Photo : Radio-Canada / Jean-Loup Doudard

L’hôpital dit surveiller la qualité de l’air dans la ville et a un plan en place, au cas où il devrait soigner des gens incommodés par la fumée des feux de forêt.

La Ville de Timmins s’est jointe jeudi à d’autres municipalités du Nord-Est qui interdisent tout feu à ciel ouvert sur leur territoire en raison des risques élevés d’incendies de forêt.

Environnement Canada a publié vendredi un bulletin spécial sur la qualité de l’air pour les régions de Kirkland Lake, Englehart, New Liskeard et Temagami.

Les niveaux de pollution sont supérieurs à la normale ou devraient le devenir, lit-on sur le site Internet.

Les feux de forêt qui sévissent au sud-est de Temiskaming sont la cause de cet avertissement.

Selon Environnement Canada, les personnes vulnérables pourraient ressentir des symptômes comme une toux inhabituelle, une irritation de la gorge, des maux de tête et de l’essoufflement.

Les enfants, les aînés et les personnes atteintes d’une maladie cardiovasculaire ou pulmonaire, telle que l’asthme, sont plus à risque.

Sur le terrain

Un pompier qui arrose le sol en forêt.L’aide extérieure comprend aussi des pompiers qui combattent directement au sol les feux de forêt. Photo : Ministère des Richesses naturelles et des Forêts

Le ministère des Richesses naturelles et des Forêts (MRNF) disait jeudi compter sur la pluie pour aider au combat des incendies, le temps, du moins, de permettre aux équipes de s’installer.

Il y a toutefois un risque d’orages, ce qui pourrait contribuer à allumer d’autres foyers d’incendie à cause de la foudre, souligne le Ministère.

Depuis le 29 juin, la foudre a frappé l’Ontario 165 000 fois, un nombre record, selon le MRNF.

Dans la région de Timmins, des pompes et des gicleurs ont été installés dans les cantons de Speight et d'Auld par mesure de précaution.

Le feu Timmins 12, qui court sur 25 hectares de forêt, a nécessité jeudi les efforts de quatre avions-citernes et de quatre équipes de sapeurs au sol pour tenter de le maîtriser.

En fin de journée vendredi, l’ordre d’évacuation du secteur Temagami a été levé, mais les autorités demandent tout de même aux résidents de rester vigilantes puisque les conditions peuvent changer.

Tous les parcs provinciaux de la zone concernée demeurent fermés.

La famille des pompiers s’agrandit

Photo de groupes de pompiers forestiers canadiens. De nouvelles équipes de pompiers en provenance d’autres provinces canadiennes sont arrivées jeudi à Sudbury. Elles sont déployées dans le Nord-Est pour aider à combattre les feux de forêt. Photo : Ministère des Richesses naturelles et des Forêts

En date de jeudi, d’autres équipes de l’extérieur de l’Ontario sont venues s’ajouter aux membres du personnel :

  • Nouvelle-Écosse, 20 personnes
  • Île-du-Prince-Édouard, 4 personnes
  • Terre-Neuve-et-Labrador, 4 personnes
  • Colombie-Britannique, 15 personnes supplémentaires
  • Territoires du Nord-Ouest, 24 personnes
  • Saskatchewan, 2 personnes

Le Ministère rappelle que la fumée pourrait aussi être très intense ce soir dans les régions de Tri-Town, Elk Lake, Earlton, Kenabeec, Kerns et leurs environs.

Santé publique

Santé