•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Collisions mortelles avec des camions : hausse de 800 % dans le Nord-Est de l’Ontario

Scène d'un accident d'un camion-remorque sur la route 17 dans le Grand Sudbury.

Le nombre d’accidents avec des camions de transport est passé d’un à neuf pour la même période de 2017 à 2018.

Photo : Police provinciale de l'Ontario

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Selon la Police provinciale de l'Ontario (PPO), c'est dans cette partie de la province où l'on a enregistré le plus d'accidents mortels avec des véhicules lourds du 1er janvier au 9 juillet 2018. Pour l'ensemble de l'Ontario, cette année a déjà été marquée par 33 accidents de camions qui ont fait 41 morts.

Il s’agit d’une hausse de 38 %, selon la PPO.

Seule la région du Nord-Ouest de l’Ontario note un recul avec une baisse de 60 %, alors que le nombre de collisions avec des camions est passé de cinq à deux au cours des six premiers mois de 2018.

« C’est consternant de voir que le nombre d’accidents mortels impliquant des camions de transport est en hausse partout sauf dans deux régions de l’Ontario. »

— Une citation de  Police provinciale de l’Ontario

Depuis le début de 2018, la PPO a enquêté sur plus de 3600 accidents de camions lourds.

Cela représente 11 % de toutes les collisions (34 461) survenues dans la province.

L'avant d'un camion complètement démoli. On voit des pièces un peu partout. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Trois camions sont entrés en collision à proximité d'un point de contrôle au pont Blue Water à Sarnia.

Photo : PPO comté de Lambton

La PPO n’a jamais été aussi engagée dans sa stratégie visant à diminuer le nombre de collisions de véhicules commerciaux, a dit le commissaire Vince Hawkes, par voie de communiqué.

Le corps policier tiendra sa campagne annuelle de sécurité routière visant les camions lourds du 15 au 21 juillet.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !