•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Normand Dagenais pourra en appeler de sa peine

L'ex-directeur général de la Coopérative des consommateurs de Rimouski, Normand Dagenais
L'ex-directeur général de la Coopérative des consommateurs de Rimouski, Normand Dagenais Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

La cour d'appel du Québec a statué que Normand Dagenais, l'ex-directeur de la Coopérative des consommateurs de Rimouski, pourra en appeler de la peine d'emprisonnement de trois ans et demi qu'il a reçue le 13 juin dernier.

Le juge Simon Ruel a toutefois rejeté l'appel pour remise en liberté puisqu’il considère que ce dernier devra très vraisemblablement purger une peine d'emprisonnement, peu importe l'issu de l'appel.

Lors de son plaidoyer de culpabilité, Normand Dagenais avait admis avoir fraudé pour plus de 710 000 $ la Coopérative des consommateurs de Rimouski.

La Cour d'appel du Québec a rejeté en juin une autre demande d'appel de Normand Dagenais. L’ex-directeur faisait alors appel d'une décision rendue par le tribunal qui l'empêchait de retirer sa reconnaissance de culpabilité.

Normand Dagenais comparaîtra à nouveau le 30 novembre.

Bas-Saint-Laurent

Justice et faits divers