•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Chauves-souris : le syndrome du museau blanc aux portes de la Côte-Nord

On voit la croissance fongique blanche sur le museau d'une petite chauve-souris brune suspendue la tête en bas.
Gros plan sur la croissance fongique qui se trouve sur le museau de cette petite chauve-souris brune. Photo: MRNF-Québec/Frédérick Lelièvre

Des cas de syndrome du museau blanc chez des chauves-souris au Labrador et à Terre-Neuve ont été observés récemment. Le ministère québécois des Forêts, de la Faune et des Parcs demande à la population de la Minganie, de la Basse-Côte-Nord et de l'île d'Anticosti de demeurer vigilants.

Un texte de Michel-Félix Tremblay

Le Ministère croit que ce champignon, qui décime les populations de chauves-souris, peut se trouver sur la Côte-Nord, particulièrement dans l'est de la région.

Il invite les citoyens à rapporter tout cas de chauve-souris retrouvée morte ou qui présente des comportements anormaux, comme de voler en plein jour.

Ce syndrome mortel s'observe chez les chauves-souris par une croissance fongique blanche sur leur museau, la membrane de leurs ailes ou leurs oreilles.

Une réelle menace

Le syndrome du museau blanc n'est pas une menace pour la santé humaine. Par contre, il faut éviter de toucher les chauves-souris, car elle peuvent être porteuses du virus de la rage.

Il y a à peine deux ans, Terre-Neuve comptait pourtant une population de chauves-souris en santé, contrairement aux autres provinces de l'Atlantique.

Au Nouveau-Brunswick et en Nouvelle-Écosse, des scientifiques ont noté un déclin de 99 % de l'espèce en cinq ans.

Côte-Nord

Animaux