•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ottawa en discussion avec la communauté de NunatuKavut

La ministre des Relations Couronne-Autochtones, Carolyn Bennett.
La ministre des Relations Couronne-Autochtones, Carolyn Bennett. Photo: La Presse canadienne / Adrian Wyld

Les Inuits de NunatuKavut au Labrador entreprennent des discussions avec le gouvernement fédéral afin de faire valoir leurs droits ancestraux.

Ottawa avait annoncé en février dernier son intention d'élaborer un cadre de reconnaissance et de mise en œuvre des droits autochtones en partenariat avec les Premières Nations, les Inuits et les Métis.

C’est maintenant au tour de la petite communauté de 6000 habitants de NunatuKavut de prendre part à la discussion.

Carolyn Bennett, ministre des Relations Couronne-Autochtones et des Affaires du Nord est de passage au Labrador pour discuter avec le Conseil communautaire de NunatuKavut.Carolyn Bennett, ministre des Relations Couronne-Autochtones et des Affaires du Nord est de passage au Labrador pour discuter avec le Conseil communautaire de NunatuKavut. Photo : Radio-Canada

Todd Russell, président du Conseil communautaire de NunatuKavut et Carolyn Bennett, ministre des Relations Couronne-Autochtones et des Affaires du Nord, ont annoncé le début de leurs discussions jeudi à Happy Valley-Goose Bay.

Nous allons nous asseoir devant une feuille blanche, indique Carolyn Bennett, en expliquant que le fédéral n’avait pas d’attentes particulières et que les priorités seraient dictées par NunatuKavut.

C’était vraiment le temps de s’asseoir et de discuter ensemble.

Carolyn Bennett, ministre des Relations Couronne-Autochtones et des Affaires du Nord

La communauté innue tente de réclamer des terres au gouvernement fédéral depuis des décennies.

Todd Russell était très ému lors de l’annonce. Il a dit que cette journée était significative pour sa communauté.

Todd Russell, président du Conseil communautaire de NunatuKavut et Carolyn Bennett, ministre des Relations Couronne-Autochtones et des Affaires du Nord.Todd Russell, président du Conseil communautaire de NunatuKavut et Carolyn Bennett, ministre des Relations Couronne-Autochtones et des Affaires du Nord. Photo : Radio-Canada

Les discussions auront comme objectif de discuter de la gouvernance de la communauté, des terres ainsi que des ressources naturelles d’intérêt au Labrador.

Un autre groupe innu est en furie

Dans une conférence de presse parallèle jeudi, le grand chef de la Innu Nation, Gregory Rich, a qualifié le Conseil communautaire de NunatuKavut « d’organisation de colonisateurs ».

La Innu Nation, qui représente les communautés de Sheshatshiu et Natuashish au Labrador, dit ne pas avoir été consultée par le fédéral préalablement à l’annonce.

Le grand chef de la Innu Nation, Gregory Rich (à droite).Le grand chef de la Innu Nation, Gregory Rich (à droite). Photo : Radio-Canada

C’est comme une claque dans la face.

Gregory Rich, grand chef de la Innu Nation

Le Conseil communautaire de NunatuKavut et la Innu Nation réclame le même territoire ancestral.

Nous avons réclamé ce territoire il y a 40 ans, donc bien avant eux, se plaint Gregory Rich, en disant que gouvernement fédéral doit s’occuper de leur demande au plus vite.

Nous sommes le premier peuple de cette terre et nous avons des droits, clame le grand chef.

Avec les informations de La Presse canadienne, et CBC

Terre-Neuve-et-Labrador

Nations métisses et autochtones