•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les camps d’été francophones en images

Une petite fille et son animatrice de camp d'été.
Le camp d'été FrancoFun est offert aux enfants âgés de 5 à 12 ans. Photo: Société canadienne-française de Prince Albert / Jonathan Girard

Année après année, les camps d'été francophones demeurent populaires en Saskatchewan. Voici quelques camps qui, à travers une panoplie d'activités offertes aux jeunes francophones et francophiles, permettent d'apprendre et de s'amuser en français.

Un texte de Danielle Kadjo

Entre les ateliers de peinture, de poterie, de cuisine ou de théâtre, les organisateurs de camps de jour ne manquent pas d'idées pour divertir les jeunes enfants.

Prince Albert : le camp FrancoFun

La Société canadienne-française de Prince Albert offre de nouveau son camp d’été FrancoFun, du 9 juillet au 17 août, à l'École Valois. Selon les organisateurs, le camp existe depuis 10 ans et est offert aux enfants âgés de 5 à 12 ans.

Un enfant qui fait une grimace. Le Camp FrancoFun offre un atelier de peinture. Photo : Société canadienne-française de Prince Albert / Jonathan Girard

Les enfants passent des journées remplies d’activités, telles que des jeux de collaboration, de bricolage, de création artistique, ou encore des sorties intéressantes, selon la coordonnatrice du camp, Dawn Krohn.

Un enfant qui joue dans un parc.Le Camp FrancoFun offre des sorties aux enfants. Photo : Société canadienne-française de Prince Albert / Jonathan Girard

Elle affirme que l'idée est de montrer aux jeunes qu'il est possible de s'amuser en français dans un milieu comme la Saskatchewan, où la langue est en situation minoritaire.

Des enfants à bord d'un camion.Comme nouveauté pour la saison estivale 2018, les organisateurs ont décidé d’offrir un atelier de théâtre, durant la dernière semaine du camp. Photo : Société canadienne-française de Prince Albert / Jonathan Girard

Moose Jaw : le camp d'été francophone

Le camp d'été de l'Association communautaire fransaskoise de Moose Jaw (ACFMJ) est de retour avec une nouvelle formule axée sur différentes thématiques.

Des enfants qui jouent dans un gymnase.Selon la directrice communautaire de l'association, Chantal Amstad, le camp est offert aux jeunes de 8 à 14 ans, du 2 au 13 juillet 2018. Photo : Association communautaire fransaskoise de Moose Jaw

« Chaque journée de la semaine est associée à un thème. Le lundi, nous avons les sports, le mardi, la nature et les sciences, le mercredi, une thématique autour du monde, le jeudi, les arts et le vendredi, la littérature et le film », décrit la directrice communautaire de l'association, Chantal Amstad.

Des enfants qui jouent dans un gymnase.Le camp d'été de Moose Jaw mise sur l'apprentissage du français. Photo : Association communautaire fransaskoise de Moose Jaw

Selon elle, le camp, qui mise sur l'apprentissage du français tout en s'amusant, permet aux jeunes de vivre de nouvelles expériences et de participer à des ateliers de cuisine et de poterie.

Des enfants participent à un atelier de cuisine.Des jeunes lors d'un atelier éducatif. Photo : Association communautaire fransaskoise de Moose Jaw

Regina : le camp Troubadour 2018

À Regina, le Centre éducatif Gard'amis offre le camp Troubadour aux jeunes âgés de 5 à 12 ans, du 3 juillet au 31 août 2018.

Selon l'organisme, les jeunes se rencontrent au gymnase de l'École Monseigneur de Laval et les activités se déroulent aux alentours de l'école.

Des enfants qui jouent dans un parc.Il existe plusieurs autres camps francophones en Saskatchewan. Photo : Association communautaire fransaskoise de Moose Jaw

Ailleurs en Saskatchewan

Il existe plusieurs autres camps francophones en Saskatchewan, notamment le camp voyageur de Gravelbourg, le camp chaleureux de North Battleford et le camp FrancoFun de Zenon Park.

Saskatchewan

Francophonie