•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle alerte de smog en vigueur en Abitibi-Témiscamingue

Une épaisse fumée recouvre le ciel de Ville-Marie dimanche après-midi.
Une épaisse fumée recouvrait le ciel de Ville-Marie dimanche après-midi. (archives) Photo: Radio-Canada / Tanya Neveu

Environnement Canada a émis une alerte de smog pour les régions de l'Abitibi et du Témiscamingue.

Les feux de forêt entrainent des concentrations élevées de particules fines, ce qui cause une mauvaise qualité de l'air.

Le conseiller en santé environnementale du Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Abitibi-Témiscamingue, Frédéric Bilodeau, estime que la fumée qui provient des feux de forêt peut causer de la toux ou de l'irritation aux yeux ou à la gorge.

Ces effets sont toutefois éphèmeres, puisqu'ils sont dépendants des brasier actifs dans la région.

Une certaine partie de la population est d'ailleurs plus à risque que d'autres de subir les contrecoups de la fumée des feux de forêt.

« Ça affecte surtout les gens qui ont déjà une sensibilité, les gens qui ont des problèmes cardiorespiratoires, qui font de l'asthme par exemple. Et les personnes âgées et les jeunes enfants. Donc la population générale ne devrait pas vraiment être affectée par ça », précise Frédéric Bilodeau.

Lebel-sur-Quévillon

Par ailleurs, la fumée du feu de forêt du lac Wilson a envahi la ville de Lebel-sur-Quévillon en raison d'une condition météorologique particulière appelée « inversion thermique ».

La fumée reste au sol au lieu d'être dispersée par le vent.

Malgré la présence plus marquée de fumée, le feu ne se dirige pas vers la ville de Lebel-sur-Quévillon.

Présentement, aucun incendie ne menace de ville ou de village.

Marie-Louise Harvey, porte-parole de la SOPFEU

« C'est sûr qu'on peut apercevoir de la fumée causée par ces incendies-là, mais il n'y a aucune menace pour la population présentement. Notre priorité, c'est toujours d'intervenir lorsque le feu est petit, on a besoin des ressources pour pouvoir garder nos incendies le plus petits possible, donc l'extinction dans ce temps-là est beaucoup plus facile pour nous et beaucoup moins longue », poursuit Marie-Louise Harvey, porte-parole de la SOPFEU.

Le feu de forêt du Lac Wilson est situé à environ 35 kilomètres de Lebel-sur-Quévillon.

L'avertissement de smog touche ces régions :

  • Secteur d'Amos;
  • Secteur de La Sarre;
  • Secteur de Lebel-sur-Quévillon;
  • Secteur de Malartic;
  • Secteur de Rouyn;
  • Secteur de Senneterre;
  • Secteur de Val d'Or - Louvicourt;
  • Secteur de Témiscaming;
  • Secteur de Ville-Marie.

Abitibi–Témiscamingue

Conditions météorologiques