•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La balle molle rapporte des millions à Prince Albert

Le reportage de Lise Ouangari

Le Championnat du monde de softball junior masculin a lieu à Prince Albert et pourrait rapporter jusqu'à 10 millions de dollars à la province, selon le coprésident du tournoi, Felix Casavant. « Je crois que c'est le plus grand événement qui ait jamais eu lieu dans cette ville », dit-il.

Depuis samedi, 13 équipes originaires de tous les continents se disputent le titre de champion international, devant des milliers de partisans réunis pour l’occasion dans la troisième ville de la Saskatchewan.

Cette manifestation sportive, organisée par la Confédération internationale de baseball et de softball, est la première d’envergure internationale à Prince Albert.

« On sait que la Saskatchewan c'est une province où la balle rapide est très très très populaire. Les joueurs aiment ça jouer ici dans les championnats canadiens et dans les championnats du monde, c'est un summum », a rapporté l'entraîneur adjoint de l'équipe junior du Canada, Jean-Yves Doucet.

Jean-Yves Doucet, qui porte une casquette de l'équipe du Canada, pose devant l'objectif alors que des joueurs quittent le terrain de baseball derrière lui.Selon l'entraîneur Jean-Yves Doucet, cet événement est important pour les jeunes joueurs qui aspirent à jouer au plus haut niveau parce que c'est la plus haute compétition qui existe à ce niveau-là. Photo : Radio-Canada

Un engouement qui ne passe pas inaperçu pour les joueurs de l'équipe junior du Canada, notamment lorsqu'ils ont affronté l'équipe de la Nouvelle-Zélande.

« C'est vraiment extraordinaire de voir autant de partisans, je suis habitué à avoir 15 personnes à mes parties, puis hier il y en avait 7000, alors c'était vraiment incroyable », s'est réjoui Isaac Lefebvre, joueur de troisième but pour l'équipe junior du Canada.

Isaac Lefebvre parle en entrevue à la caméra devant un terrain de baseball.Isaac Lefebvre a souligné la chimie qui rassemble les joueurs de l'équipe junior de balle molle du Canada. Photo : Radio-Canada

« Je n'aurais jamais pu imaginer que la foule fasse autant de bruit, c'était incroyable, je n'ai jamais vu autant de personnes sur le terrain auparavant, c'est incroyable », a renchéri son coéquipier saskatchewanais, Troy Kosmynka.

Il a fallu quatre ans de travail pour permettre à la Ville d’accueillir le tournoi de balle molle.

Cet événement est énorme pour notre ville.

Felix Casavant, coprésident du tournoi

Un nouveau terrain a été aménagé, et celui du parc Prime Minister a dû être agrandi.

« Quand ces terrains ont été construits, il y a 25 ans, personne ne pensait que des clôtures de 250 pieds seraient nécessaires pour accueillir un championnat international. Donc, c’était pour nous un obstacle de taille dès le départ », explique le coprésident du tournoi, Derek Smith.

Derek Smith et Felix Casavant portant des chandails rouges aux couleurs du championnat.Derek Smith, à gauche, et Felix Casavant, à droite, sont les coprésidents du Championnat du monde de softball junior masculin à Prince Albert cette semaine. Photo : Radio-Canada / Lise Ouangari

La collecte de fonds pour le tournoi a atteint un montant de 2,3 millions de dollars. Plus de 1,5 million a servi à moderniser les installations pour avoir deux terrains munis d’éclairages, de clôtures réglementaires et d’estrades pour les spectateurs.

Par ailleurs, 800 000 $ ont servi à diverses dépenses temporaires telles que les tentes et la gestion des déchets.

Les gouvernements provincial et fédéral ont également participé à cet investissement. Felix Casavant s’attend à des revenus de 8 millions de dollars pour Prince Albert seulement, grâce aux milliers de personnes qui dépensent de l'argent dans les hôtels et les commerces locaux.

Le Canada en tête du tournoi

Au sixième jour du championnat, l’équipe canadienne est première dans son groupe, avec quatre victoires et aucune défaite pour l’instant. Elle est suivie par l’équipe néo-zélandaise, traditionnellement première au classement mondial, qu’elle a vaincue mardi par la marque de 8 à 5.

Dans le groupe A, l’Australie et le Japon mènent à égalité, avec 5 victoires et aucune défaite au compteur. Ils doivent s’affronter jeudi, à 17 h 30.

Les matchs finaux auront lieu dimanche.

Saskatchewan

Sports