•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Affaire Vadeboncoeur à Trois-Rivières : trois policiers réintégrés

Procès de quatre policiers accusés d'avoir tabassé Alexis Vadeboncoeur lors de son arrestation en février 2013.
La policière Barbara Provencher au deuxième jour de son témoignage au palais de justice de Trois-Rivières Photo: Radio-Canada

Trois des quatre policiers impliqués dans l'affaire Vadeboncoeur, en février 2013, doivent être réintégrés dans leurs fonctions au sein de la Sécurité publique de Trois-Rivières.

Les élus de la Ville de Trois-Rivières ont homologué la réintégration de Barbara Provencher, Marc-André St-Amant et Dominic Pronovost lors d’une séance du conseil extraordinaire, jeudi matin.

Ils ont suivi la recommandation du directeur de la police, René Martin, en autorisant leur réintégration à l'appareil municipal.

Barbara Provencher et Marc-André St-Amand reprendront l'uniforme de policier le 13 août.

Leur ex-confrère Dominic Pronovost a pour sa part choisi de poursuivre sa carrière en tant que policier-pompier. Il sera transféré à la Direction de la sécurité incendie à compter du 16 juillet.

Une réintégration harmonieuse, promet la Ville

La Ville de Trois-Rivières s'est dite satisfaite de l'entente conclue avec l'association des policiers-pompiers, pour garantir une « réintégration harmonieuse » des trois policiers.

Le conseiller municipal du district de Pointe-du-Lac, François Bélisle, a expliqué que la Ville n’avait d’autres choix que de réintégrer les 3 policiers complètement blanchis par la justice dont 2 ont aussi été blanchis par le Commissaire à la déontologie policière, en lien avec l’arrestation d’Alexis Vadeboncoeur.

Le commissaire à la déontologie policière a conclu en mai dernier que Barbara Provencher et Marc-St-Amant n'avaient rien à se repprocher. Toutefois que Keven Deslauriers et Dominic Pronovost « ne se sont pas comportés de manière à préserver la confiance et la considération que requièrent leurs fonctions, en formulant des commentaires inappropriés lors du visionnement d’une vidéo » de l’arrestation d’Alexis Vadeboncoeur.

Le dossier du commissaire à la déontologie en ce qui les concerne n'est d'ailleurs pas clos. La décision de Dominic Pronovost de poursuivre sa carrière comme pompier plutôt qu'à titre de policier a permis d'accélérer sa rétintégration selon le directeur du service de policie René Martin.

« Il reste encore la décision en déontologie policière parce que le commissaire s'est réservé le droit de le citer sur d'autres chefs », explique René Martin. « Cependant ce qui lui reste à étudier au niveau de la jurisprudence n'amènerait pas nécessairement un congédiement . »

Leur collègue Kaven Deslauriers a pour sa part été reconnu coupable de voies de fait simples à l'endroit d'Alexis Vadeboncoeur.

Il a ensuite obtenu une absolution conditionnelle après avoir porté cette décision en appel. Il avait été congédié en juillet 2013.

Mauricie et Centre du Québec

Forces de l'ordre