•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

200 policiers de plus pour contrer les fusillades à Toronto

Photo d'une autopatrouille, d'une banderole jaune et de policiers bloquant une rue.
Les policiers sur les lieux d'une fusillade dans le quartier du marché Kensington au début juillet. Photo: CBC/Tony Smyth

Après une série de fusillades à Toronto au cours des dernières semaines, le chef de police, Mark Saunders, ordonne le déploiement de 200 agents de plus cet été, en soirée et durant la nuit, particulièrement dans certains quartiers à risque.

Il ne s'agit pas de nouveaux agents; des policiers qui travaillent déjà pour la Ville seront plutôt appelés à faire des heures supplémentaires et certains quarts de travail seront modifiés.

Le coût de ce déploiement se chiffre à 3 millions de dollars, a précisé le maire John Tory, qui a aussi promis des investissements supplémentaires dans des programmes de prévention auprès des jeunes à risque.

John Tory et Mark Saunders l'un à côté de l'autreLe chef de police Mark Saunders annonce un plan de réduction de la violence armée, jeudi, en compagnie du maire John Tory. Photo : Radio-Canada

Le nombre et l'emplacement où ont eu lieu certaines des récentes fusillades, que ce soit en plein centre-ville ou dans un terrain de jeux pour enfants, ont choqué les Torontois.

On a tous été choqués et horrifiés par la violence armée qu'on a vue cette année.

John Tory, maire de Toronto
200 agents de plus déployés de 19 h à 3 h pour un montant de 3 millions de dollars.Déploiement pour contrer les fusillades à Toronto Photo : Radio-Canada / Vincent Wallon / Icônes : Freepik de www.flaticon.com

Le déploiement supplémentaire commencera le 20 juillet pour une durée de 8 semaines.

L'objectif n'est pas de saturer les quartiers de policiers et de virer tout à l'envers dans ces communautés.

Mark Saunders, chef de police de Toronto

Le chef de police dit que ses agents pourraient mener des opérations contre les joueurs majeurs en matière de violence armée. Les policiers ont 1000 personnes dans leur mire actuellement, ajoute M. Saunders.

Plus de 200 fusillades ont été recensées à Toronto depuis le début de l'année, une hausse comparativement aux dernières années.

Plus d'aide pour les jeunes

Pour sa part, le maire Tory promet des millions de dollars supplémentaires pour des programmes d'aide auprès des jeunes à risque et des jeunes contrevenants appartenant à des gangs de rue.

Il demande d'ailleurs l'appui financier d'Ottawa, prévoyant des investissements totaux de 12 millions à ce chapitre.

L'argent sera versé aux communautés où l'on sait que les jeunes ont besoin d'aide, a indiqué le maire.

M. Tory continue par ailleurs à demander un meilleur contrôle des armes à feu et des conditions plus strictes de libération conditionnelle.

Redorer son image?

Le maire John Tory a été visé récemment par une lettre cinglante de la part d'un policier qui l'accusait de contribuer à la vague de fusillades en n'accordant pas suffisamment de ressources à la police.

Toronto

Crimes et délits