•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

200 arbres seront abattus à Moncton pour faire place à une piscine

Schéma de la nouvelle piscine
La nouvelle piscine comprendra une plage et un édifice abritant les vestiaires, les douches et les toilettes. Photo: Ville de Moncton

Environ 200 arbres seront abattus dans le parc du Centenaire, à Moncton, dans le cadre d'un grand projet de rénovation.

Un entrepreneur a commencé ce travail dans une section du parc où une nouvelle piscine avec plage sera construite. Elle remplacera la piscine actuelle qui a atteint la fin de sa durée d’utilisation, mentionne Dan Hicks, directeur du service des parcs et loisirs de la Ville de Moncton.

Les autorités municipales comprennent que l’abattage d’arbre préoccupe des citoyens, mais il est impossible de construire autrement une piscine dans une forêt, explique M. Hicks.

Le projet comprend toutefois la plantation d’environ 130 nouveaux arbres et de plusieurs arbustes, ainsi que l’aménagement de platebandes et d’un jardin pluvial qui détournera une partie des eaux de pluie.

La Municipalité a pris des mesures pour minimiser l’abattage d’arbres, souligne Dan Hicks, notamment en prévoyant des systèmes de stockage sous-terrain des eaux de pluie au lieu de bassins. Le nombre d’arbres abattus reste absolument minimal, dit-il.

Les futures installations du parc du Centenaire

Les nouvelles installations comprendront une piscine, des sièges et des zones ombragées. Elles seront accueillantes pour les personnes âgées ou à mobilité réduite. Il y aura 14 toilettes et un espace de rangement des effets personnels. La piscine pourra accueillir jusqu’à 650 baigneurs.

La plage sera construite à un nouvel endroit plus élevé et plus facilement accessible, indique Dan Hicks.

La nouvelle piscine ne sera plus accessible du même terrain de stationnement que l’ancienne. Elle sera liée au stationnement existant près du boulevard Saint-Georges, qui sera agrandi.

Le coût total du projet est estimé à 3,5 millions de dollars. L’inauguration est prévue pour juin 2019.

Autres abattages d’arbres critiqués au Nouveau-Brunswick

Des gens critiquent l’abattage d’arbres dans des parcs urbains ces dernières semaines à Moncton et à Fredericton.

Un grand arbre entouré d'une bannière installée par des manifestants.Cet orme sur la place des Officiers à Fredericton serait âgé d'environ 140 ans. Photo : CBC/Hadeel Ibrahim

La Ville de Moncton prévoit couper 16 arbres dans le parc de la Francophonie, devant le Centre culturel Aberdeen, pour rendre les lieux plus sécuritaires. L'organisme Ensemble Moncton, anciennement SIDA Moncton, croit pour sa part qu'il vaudrait mieux se pencher sur le manque de logements abordables et sur l'offre de services en santé mentale pour réduire la consommation de drogue dans les lieux publics.

Des manifestations ont eu lieu sur la place des Officiers, à Fredericton, au printemps, pour sauver 19 arbres qui devaient être coupés.

Avec des informations de Karin Reid LeBlanc

Avec les informations de CBC

Nouveau-Brunswick

Sports et loisirs