•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De nouveaux chirurgiens orthopédistes pour réduire les listes d’attente

Un patient qui se rétablit d'une chirurgie au genou.
La Nouvelle-Écosse veut diminuer l'attente pour les chirurgies de remplacement du genou et de la hanche. Photo: iStock

La régie de santé de la Nouvelle-Écosse a recruté quatre nouveaux chirurgiens orthopédistes pour réduire le temps d'attente pour les opérations de remplacement de la hanche ou du genou.

La Nouvelle-Écosse avait les temps d’attente parmi les plus longs au pays pour ces types d’opérations l’an dernier, selon les données de l’Institut canadien d’information sur la santé (ICIS).

La régie de santé s’est donné comme objectif d’atteindre le délai de référence fixé au Canada pour ces interventions d’ici le 31 mars 2020.

Le délai de référence est de 182 jours. Selon les données de l’ICIS, ce délai est respecté dans le cas de 51 % des patients en attente d’une chirurgie de remplacement de la hanche. Mais dans les cas extrêmes, certains doivent attendre deux ans.

Pour ce qui est des remplacements de genoux, le délai de référence est atteint dans 34 % des cas seulement. Encore une fois, l’attente peut s’étirer jusqu’à deux ans.

Des opérations dans 5 villes

Les chirurgies orthopédiques seront réalisées dans cinq villes de la Nouvelle-Écosse lorsque les nouveaux médecins spécialistes seront en poste, soit Halifax, Dartmouth, Kentville, New Glasgow et Sydney.

L’un des chirurgiens est déjà arrivé dans la province, les trois autres sont attendus cet automne.

Selon la PDG de la régie de santé, Janet Knox, deux des spécialistes ont reçu une formation qui leur permettra de pratiquer des chirurgies d'un jour, de telle sorte que les patients pourront retourner à la maison rapidement.

D'après des renseignements d'Anjuli Patil, CBC

Nouvelle-Écosse

Santé