•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un nouvel hôtel de ville de 1,5 M $ à La Trinité-des-Monts

L'ancien hôtel de ville de La Trinité-des-Monts en cours de démolition

La démolition de l'ancien hôtel de ville de La Trinité-des-Monts a débuté.

Photo : Radio-Canada / Jean-Luc Blanchet

Radio-Canada

La petite municipalité de La Trinité-des-Monts, au Bas-Saint-Laurent, aura bientôt un tout nouvel hôtel de ville. Le village de quelque 200 habitants a obtenu du financement provincial pour construire un bâtiment neuf au coût de 1,5 million de dollars.

Un texte d’Édith Drouin

La démolition de la structure de l’ancien hôtel de ville est officiellement commencée, le nouveau bâtiment devrait pouvoir être utilisé d’ici la fin novembre si tout va comme prévu.

La municipalité aura donc de nouveaux bureaux municipaux et une nouvelle bibliothèque puisquelle se trouve dans le même bâtiment. Le gymnase qui se trouve à l'arrière sera par contre conservé.

Le maire, Yves Detroz, explique qu’il s’agit d’un grand jour pour la petite municipalité, qui travaille depuis 2009 à la concrétisation du projet.

On parle d’un budget de 1 521 000 $, c’est un gros montant pour une petite municipalité comme la Trinité-des-Monts.

Yves Detroz, maire de La Trinité-des-Monts

Une partie du financement provient de la municipalité et l’autre du gouvernement provincial. Les montants exacts seront annoncés par le gouvernement plus tard cette année.

Indirectement, la construction du nouveau bâtiment permet aussi aux résidents de la municipalité d’avoir accès à la fibre optique. Telus a dû en faire l’installation cette année en vue de la démolition de l’hôtel de ville puisque sa centrale se trouvait dans le bâtiment.

Auparavant, les résidents n’avaient accès qu’à la télévision satellite. Ceux qui résidaient en dehors d’un rayon de 5 kilomètres de l’hôtel de ville n’avaient également pas accès aux services de Telus, selon le maire.

Un bâtiment délabré

Le bâtiment qui sera démoli et remplacé est une ancienne école. Une des parties du bâtiment a été construire en 1945, tandis que la seconde a vu le jour en 1960.

Revêtement amoché de l’hôtel de ville de La Trinité-des-Monts

Les briques de l'hôtel de ville commençaient à se détacher du bâtiment et les bardeaux du toit s'envolaient par grands vents, selon le maire.

Photo : Radio-Canada / Jean-Luc Blanchet

Selon le maire, le bâtiment était irrécupérable puisqu’il n’avait pas été bien entretenu.

La toiture, les murs, la brique tombaient, les fissures un peu partout, il y avait de la moisissure, de la contamination en dedans, on était vraiment rendu à la démolition.

Yves Detroz, maire de La Trinité-des-Monts

La première version du projet soumise à Québec en 2009 incluait la rénovation du bâtiment et la construction de logements au deuxième étage. Le projet a toutefois été rejeté par le gouvernement et le bâtiment s’est dégradé au point de rendre sa rénovation impossible, selon le maire.

Les travaux ont d’ailleurs été retardés par la présence d’une grande quantité d’amiante dans la partie du bâtiment qui avait été construire en 1945.

Petite municipalité, grands projets

En plus d’obtenir du financement pour son nouvel hôtel de ville, La Trinité-des-Monts a reçu du financement fédéral et provincial pour développer un parc multigénérationnel au cœur du village.

La municipalité a aussi obtenu du financement de la Société de promotion économique de Rimouski (SOPER) pour ses jardins communautaires et du financement de Québec pour rénover son centre sportif.

Yves Detroz explique que le conseil municipal réussit à obtenir ce financement en travaillant à monter des dossiers pertinents pour les ministères. « C’est vraiment de monter des bons dossiers pour une qualité de vie saine pour nos citoyens », affirme-t-il.

Bas-Saint-Laurent

Infrastructures