•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Enquête sur de possibles vols de homards en Haute-Gaspésie

Enquête sur de possibles vols de homards en Haute-Gaspésie
Radio-Canada

Pêches et Océans Canada mène une enquête concernant de possibles vols de homards directement en mer, dans les casiers, en Haute-Gaspésie.

Un texte de Brigitte Dubé, avec les informations de Michel-Félix Tremblay

Ces casiers sont la propriété des Malécites de Viger, qui possèdent deux des quatre permis de pêche expérimentale accordés par Pêches et Océans entre Baie-des-Sables et Rivière-à-Claude.

Selon le coordonnateur aux pêches commerciales des Malécites de Viger, Guy-Pascal Weiner, des malfaiteurs auraient réussi à voler des homards dans les cages installées le long du littoral.

Pêcheurs de homards relevant des casiersPêcheurs de homards relevant des casiers Photo : Radio-Canada

Il n'est pas en mesure de dire combien de crustacés auraient été dérobés, mais plusieurs indices lui laissent croire que des cages ont été pillées.

Dans des fonds qui devraient être généreux, on les lève et il n’y a rien dedans. Des fois, une cage est pleine et l’autre est vide. Il y a des jours où les portes des casiers sont ouvertes.

Guy-Pascal Weiner, coordonnateur aux pêches commerciales des Malécites de Viger

Selon M. Weiner, des casiers ont récemment été hissés jusqu’à la plage et laissés sur place à plusieurs endroits le long du littoral, de Ruisseau Castor en allant vers l’est. Pour lui, c’est sans équivoque.

Il explique qu’il y a beaucoup de territoires inhabités en Haute-Gaspésie, ce qui peut faciliter les choses à des braconniers. Je n’insinue nullement que ce sont des résidents, dit-il.

Pêcheurs de homards relevant des casiersDes pêcheurs de homards s'occupent aussi de noter des données biologiques Photo : Radio-Canada

Données scientifiques importantes

La prise de données représente une part importante du travail des pêcheurs. Nous faisons cette pêche-là pour prouver la rentabilité et la durabilité d’une pêche au homard dans le secteur, explique le coordonnateur. La prise de données est importante. On mesure tous les homards et on note le sexe, par exemple.

C’est une mine d’informations importantes et tout ça pourrait retarder le processus vers l’acquisition d’un permis de pêche commerciale.

Guy-Pascal Weiner, coordonnateur aux pêches commerciales des Malécites de Viger

Cette pêche expérimentale a commencé à la mi-mai. Pêches et Océans Canada n'a pas voulu commenter pour ne pas nuire à l'enquête en cours.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Faune marine