•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les écoles secondaires de langue française de Kingston ont trouvé leur futur terrain

Deux affiches sur un terrain vague.

Le Conseil des écoles publiques de l’Est de l’Ontario et le Conseil des écoles catholiques du Centre-Est ont trouvé un terrain.

Photo : CEPEO/CECCE

Radio-Canada

Le Conseil des écoles publiques de l'Est de l'Ontario (CEPEO) et le Conseil des écoles catholiques du Centre-Est (CECCE) ont annoncé où sera construit l'édifice qui abritera leurs deux écoles secondaires.

Cette nouvelle survient sept mois après que le gouvernement provincial eut annoncé qu’il irait de l’avant avec la construction d’un édifice qui regroupera les deux écoles secondaires de langue française de Kingston, ainsi que le Centre culturel Frontenac.

Le carrefour scolaire communautaire bénéficiera d’un terrain d’une superficie de 12 acres et sera situé au 700, chemin Gardiner.

Un lieu pour les francophones

L’école secondaire publique Mille-Îles et l’école secondaire catholique Marie-Rivier accueilleront chacune 300 élèves. L’édifice qui les abritera se veut un lieu de rassemblement pour les francophones.

Selon Johanne Lacombe, présidente du CECCE, l’emplacement choisi pour le carrefour scolaire est davantage au coeur de la communauté.

Même son de cloche du côté de Linda Savard, présidente du CEPEO, qui indique aussi que les élèves de ces écoles pourront bénéficier d’environnements d’apprentissage de choix avec des espaces plus modernes.

Selon le communiqué envoyé par les conseils, l'édifice devrait être prêt à accueillir les élèves pour la rentrée scolaire 2020.

Éducation

Société