•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le suspect d'une des fusillades à North York toujours en cavale

Un homme marche.
Le suspect est toujours recherché par les policiers. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

L'autopsie du corps de Karim Hirani révèle que l'homme de 25 ans est mort d'une blessure par balle à la tête. La Police de Toronto juge que l'attaque de dimanche dernier était ciblée. Le suspect âgé d'environ 20 ans n'a pas encore été identifié.

Un texte de Myriam Eddahia

Une fusillade au 415 avenue Driftwood, à North York, au nord de Toronto, a fait un mort dimanche tôt le matin.

La victime, qui n'habitait pas le quartier, a succombé à ses blessures sur les lieux.

Selon la police, le tireur se serait approché de la victime et aurait tiré une fois, avant de prendre la fuite à bord d'un véhicule foncé de marque Nissan Maxima.

Le suspect a sûrement vu le visage de la victime [avant de tirer]

Mike Carbone, enquêteur de la police de Toronto

La victime, Karim Hirani, un travailleur dans la construction, était accompagnée de deux amis dans le stationnement, à l'est de l'immeuble à logements.

Les hommes buvaient de l'alcool dans la cour près du pont piétonnier à proximité du bâtiment.

Une voiture dans un stationnement.La voiture du suspect est une voiture louée, selon la police de Toronto. Photo : Radio-Canada

Les images diffusées par la Police de Toronto montre une voiture se stationner, le suspect descendre de la voiture et y retourner en courant quelques instants après.

L’homme semble avoir conduit la voiture qui l'a mené sur les lieux du crime lui-même, ce qui n’arrive pas souvent, selon le détective Mike Carbone.

Le motif de l'attaque reste encore inconnu.

Un homme parle.L'enquêteur Mike Carbone invite les témoins à contacter les policiers pour pouvoir identifier le suspect. Photo : Radio-Canada

La voiture du suspect a été louée d'une façon inhabituelle, selon l'enquêteur Mike Carbone.

« Les policiers tentent de contacter les propriétaires de cette entreprise de location, mais elle n’est pas gérée d'une manière traditionnelle. Cette entreprise torontoise prend plutôt de l'argent comptant et ne fait pas nécessairement signer un contrat », a-t-il déclaré en conférence presse, mercredi.

Ces gens profitent du système pour agir dans l'anonymat

Mike Carbone, enquêteur de la police de Toronto

Les policiers ont reçu plusieurs appels signalant la fusillade, dimanche tôt le matin.

Les enquêteurs continuent de parler aux témoins et demandent à toutes personnes qui détiennent des informations sur cette personne, cette voiture ou les événements, de contatcer la police de Toronto.

D'autres bandes vidéo de caméras de surveillance de la Toronto Community Housing Corporation (Société d'habitation de Toronto) seront visionnées par les policiers.

Toronto

Crimes et délits