•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ceintures obligatoires dans les autocars : le CAA-Québec satisfait

La majorité des autocars offrent déjà la possibilité de porter la ceinture de sécurité.
La majorité des autocars offrent déjà la possibilité de porter la ceinture de sécurité. Photo: Radio-Canada

La décision de munir obligatoirement de ceintures de sécurité les autocars construits à compter du 1er septembre 2020 réjouit le CAA-Québec ainsi que des voyageurs.

La majorité des autocars offrent déjà la possibilité de porter la ceinture de sécurité, mais sa présence n’était toutefois pas obligatoire.

Le CAA-Québec estime que cette nouvelle règle diminuera le nombre de blessés graves ou de morts en cas d’accident.

« Oui, c'est une bonne nouvelle pour la sécurité routière. Chaque année, au Québec, il y a 60 personnes qui meurent parce qu'elles ne portaient pas la ceinture de sécurité », rappelle Pierre-Olivier Fortin, porte-parole du CAA-Québec.

Ça va sauver des vies.

Pierre-Olivier Fortin, porte-parole du CAA-Québec

M. Fortin croit que la règle obligeant le port de la ceinture dans un autocar sera appliquée au Québec.

« Lorsqu'on regarde l'article concerné dans le Code de la sécurité routière, le Code dit : "Vous devez porter une ceinture lorsqu'il y en a une de disponible" », souligne-t-il.


Alain A. Grenier est satisfait qu'une telle mesure soit mise en place. Alain A. Grenier est satisfait qu'une telle mesure soit mise en place. Photo : Radio-Canada

Voyageurs satisfaits

Des voyageurs rencontrés mercredi à la gare du Palais, à Québec, étaient également satisfaits d’apprendre l'adoption de cette mesure.

« Je suis 100 % d’accord. Dans d’autres pays dans le monde comme l’Islande, c’est obligatoire. C’est une protection pour les passagers, pour le chauffeur. Il était temps », soutient Alain A. Grenier, professeur en tourisme à l’Université du Québec à Montréal.

« S’il arrive un accident, on est projeté partout sans ceinture », ajoute pour sa part Diane Pearson.

Avec les informations de Camille Simard

Prévention et sécurité

Société