•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dégâts causés par la grêle : que faire maintenant?

5 gros morceau de grêle repose sur une clôture.
De gros morceaux de grêle sont tombés à Sainte-Marie-Saint-Raphaël. Photo: Dominic Brideau
Radio-Canada

Une tempête s'est abattue dans la Péninsule acadienne mardi. Des grêlons ont endommagé structures, véhicules et jardins. Que faire pour réparer ou atténuer ces dégâts?

Eugène Chiasson est agriculteur et propriétaire de l’entreprise Les Serres chez Eugène, à Lamèque. Il confirme : la grêle en forte quantité peut sérieusement endommager les jardins. Toutefois, les dégâts ne sont pas toujours fatals.

Si la tige d’un plant est cassée, il faudra le remplacer, explique l’agriculteur. Cependant, si le tronc est toujours solide, les plantes vont survivre.

Si les feuilles sont brisées, comme déchirées, le plant va survivre, mais la production va diminuer.

Eugène Chiasson, agriculteur et propriétaire de l’entreprise Les Serres chez Eugène
Sur la photo, plusieurs plants endommagés.La grêle a fait des ravages dans les champs des Jardins Naturlutte à Ulverton. (archive) Photo : Radio-Canada / François Montminy

« Les fruits vont peut-être être petits ou difformes », précise-t-il, comme conséquence pour le reste de la saison.

Que faire alors pour aider ses légumes? « Voir à ce qu’il y ait le moins de compétition possible et ajouter une fertilisation un peu plus phosphorique », répond l’agriculteur.

Choisir un engrais fort en phosphore permettra aux plantes de développer des racines plus fortes, et donc de retrouver des forces, explique Eugène Chiasson.

Un bol plein de gros grêlonsDes grêlons ramassés à Cap-Bateau Photo : Gracieuseté de Pierre-Marc Larocque

Retirer les feuilles endommagées permet de protéger les plantes contre les maladies et les insectes, ajoute-t-il ensuite. Soutenir un tronc trop faible en l’attachant à un tuteur peut aussi donner un coup de main.

Pour les fleurs, le plus important est de s’assurer que le coeur, à la base de la tige, soit intact. « On peut prendre une fleur, la couper de moitié, et elle va repousser! »

Voitures endommagées

Pour la carrosserie des voitures, les épisodes de grêle représentent aussi des défis : les grêlons peuvent briser les pare-brises et laisser des bosses sur la carrosserie.

Plusieurs voitures ont été endommagées par la grêle, comme on peut le voir sur cette photo.Plusieurs voitures ont été endommagées par la grêle, comme on peut le voir sur cette photo. Photo : Radio-Canada

« Ce sont des dommages qui peuvent représenter entre 3000 $ et 10 000 $ sur une voiture », explique Martin Petitclerc, président de l'entreprise Les Dégrêleurs, une entreprise mobile spécialisée dans le débosselage des voitures après une tempête de grêle.

Toutefois, plusieurs compagnies d’assurance offrent une protection contre les dégâts causés par la grêle, affirme Martin Petitclerc.

Deux débosseleurs sont en train de réparer la carrosserie d'un véhicule. « Ce que je trouve le plus dramatique lors qu'il y a des tempêtes de grêle, c'est pour les agriculteurs [...] je trouve ça plus triste que la carrosserie automobile, ça, ça se répare », raconte Martin Petitclerc. Photo : Radio-Canada

Avant de contacter sa compagnie d’assurance, il conseille aux propriétaires de bien s’assurer d’avoir « fait le tour » des dommages.

Il faut inspecter les lumières, savoir s’il y a des craques et si l’eau peut s’infiltrer. [...] Regarder s’il y a des grilles de plastiques qui peuvent être endommagées autour des essuie-glaces

Martin Petitclerc, président des Dégrêleurs

« Il ne faut pas paniquer! », souligne l’entrepreneur. Les dommages causés par la grêle sont essentiellement esthétiques sur la carrosserie. Ce sont des dégâts réparables, rappelle-t-il.

La tempête laisse sa marque

Plusieurs maisons ont été très endommagées par la tempête.

Celle de la famille Laroque, à Pigeon Hill, est remplie de trous, causés par la force et la grosseur des grêlons.

Moi ça fait 82 ans que je reste ici et je n'ai jamais vu ça de ma vie. Les morceaux [de grêle] étaient gros comme des balles de baseball!, s'exclame Léopold Laroque.

La grêle a laissé des dégâts importants sur la paroi de certaines maisons.La grêle a laissé des dégâts importants sur la paroi de certaines maisons. Photo : Radio-Canada

Leur voiture aussi en a eu pour son compte. Ça va nous coûter cher, mais on n'a pas le choix, dit pour sa part la femme de M. Laroque, Jacqueline.

Une autre résidente de Lamèque, Katy Casavant, a eu très peur que sa boutique soit endommagée lors de la tempête. Elle a filmé toute la scène et l'a publiée sur les réseaux sociaux.

L'éclair est tombé dans le poteau de téléphone, dans le transformateur, ça fait un flash incroyable [...] on l'a ressenti jusque dans le magasin! Ça nous a donné des frissons, on n'avait jamais ressenti ça, c'était incroyable, dit-elle.

Un phénomène rare

Heureusement, ce type d'événement météorologique extrême ne survient pas tous les jours. Des amateurs de tempête réunis sur les réseaux sociaux en ont profité pour documenter le phénomène.

Ça arrive une fois ou deux par année qu'il y a autant d'engouement, c'est assez rare, explique Gérald Lebreton, administrateur de la page Facebook de Chasseurs de tempêtes en Acadie.

La page Facebook de Chasseurs de tempêtes en Acadie.La page Facebook de Chasseurs de tempêtes en Acadie. Photo : Radio-Canada

Les images en direct ont été partagées par milliers sur la page Facebook gérée par ce dernier, qui rappelle que la prudence est de mise lors de la captation.

Il faut faire attention, mais partager des informations sur les conditions météorologiques rend service à beaucoup de gens, ajoute-t-il.

Par chance, les dégâts recensés dans la Péninsule acadienne n'ont été que matériels.

Nouveau-Brunswick

Conditions météorologiques