•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Place Fleur de lys change de propriétaires

Enseigne extérieure du centre commercial Fleur de lys. On aperçoit des voitures stationnées ainsi qu’une partie du complexe à l’arrière-plan.

Trudel Alliance souhaite faire l’acquisition du centre commercial Fleur de lys.

Photo : Radio-Canada / Carl Marchand

Radio-Canada

L'entreprise immobilière Trudel Alliance deviendra très prochainement propriétaire du centre commercial Fleur de lys à Québec.

La société, dont le siège social est à Québec, a récemment déposé une offre d’achat après avoir effectué une « analyse approfondie » de ce secteur « à fort potentiel ».

Trudel Alliance précise toutefois que la transaction n’est pas finalisée « puisqu’il reste encore quelques détails à régler ».

« Un de mes premiers emploi à vie à l'âge de 16 ans, c'était ici à Fleur de Lys, j'étais vendeur dans une boutique de souliers de sports, donc je connais bien la place », indique Jonathan Trudel, vice-président exécutif de l'entreprise.

Elle ajoute que la proximité du Centre Vidéotron et l’intention de la Ville de Québec de redynamiser le secteur ont contribué à sa décision de déposer une offre d’achat.

« La dynamique changeante du commerce de détails fait qu'il y a peut-être une ou des parties de la propriété qui pourraient être repensées pour faire un milieu de vie complètement différent en plein centre-ville qui va redynamiser la galerie commerciale et qui va redynamiser le site », indique William Trudel, président et chef de la direction de Trudel Alliance.

Trudel Alliance se décrit comme « un important fonds immobilier commercial d’acquisition ». Son parc immobilier commercial privé compte 25 propriétés au Québec, dont notamment le centre commercial Place Centre-Ville à Saint-Georges-de-Beauce.


William et Jonathan Trudel photographiés à l’intérieur du centre commercial Fleur de lys.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

William Trudel (à gauche) et son frère Jonathan, propriétaires de Trudel Alliance

Photo : Radio-Canada / Carl Marchand

Plusieurs départs

La possibilité que Trudel Alliance acquière le centre Fleur de lys réjouit des commerçants. Certains affirment que le complexe a été quelque peu négligé au cours des dernières années.

De plus, les départs de grandes bannières comme Sears et La Baie n’ont pas encore été comblés par la venue d’autres magasins.

« Surtout, c’est des commerçants québécois qui prennent la relève. Donc, pour moi, je pense que ce serait une très bonne initiative parce qu’ils sont plus enclins à savoir quels sont nos besoins », commente Claire Croussette, assistante-gérante chez Leclerc Chaussures.

« Positif pour tout le monde »

De son côté, le propriétaire de la boutique Passe-temps 3000, Mario Nadeau, croit qu’il s’agit d’une bonne nouvelle pour l’avenir du centre commercial.

« C’est du positif pour tout le monde, pour les marchands, pour les gens de l’arrondissement, les gens de Québec. C’est quand même un centre d’achats qui est sur la main. On est sur l’autoroute Laurentienne. C’est un plus là. Ça prend ça. »

Le centre commercial Fleur de lys appartient au groupe torontois KingSett Capital. Il n’apparaît toutefois plus sur la liste des actifs de l’entreprise affichée sur son site internet.

Avec les informations de Carl Marchand

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Commerce