•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le conseiller municipal de Winnipeg Russ Wyatt accusé d’agression sexuelle 

Le conseiller municipal Russ Wyatt.

Le conseiller de Transcona, Russ Wyatt.

Photo : Radio-Canada / John Einarson

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le conseiller de longue date représentant le quartier winnipegois de Transcona, Russ Wyatt, est accusé est accusé « d'agression sexuelle grave », selon la police. Les faits se seraient déroulés il y a plus de six mois, et la victime serait une connaissance de M. Wyatt.

Le Service de police de Winnipeg a confirmé avoir accusé mardi M. Wyatt, âgé de 48 ans, d'agression sexuelle. Il a ensuite été relâché sous la promesse de comparaître devant la justice.

Selon le sergent Rob Carver, les faits se seraient déroulés dans une maison de Winnipeg et ont été rapportés à la police le 14 janvier par la victime.

Le sergent Carver a également expliqué que le délai qui s’est écoulé entre la plainte et l’accusation était lié à l’attente des résultats des analyses en laboratoire.

Dans un message texte envoyé à CBC, M. Wyatt a refusé de commenter avant la tenue du procès.

« Je me défendrai devant la justice et ne répondrai à ces allégations que dans une salle de tribunal », dit-il.

Lors d’une conférence de presse, le maire de Winnipeg, Brian Bowman, s’est dit sous le choc.

« Ce sont des allégations très sérieuses, a-t-il souligné, et mes pensées vont d'abord à la victime présumée. »

Brian Bowman a ajouté que l’affaire est désormais entre les mains de la justice, dont il faut respecter le processus.

Russ Wyatt peut néanmoins continuer de siéger au conseil municipal malgré les accusations puisque la charte de la Ville ne prévoit pas qu’un conseiller faisant face à des accusations soit suspendu ou doive démissionner.

Réactions des résidents

Dans le quartier de Transcona, dont M. Wyatt est conseiller depuis 2002, les personnes rencontrées se disaient stupéfaites.

Pour le résident Daniel Koenig, ces allégations sont « révélatrices ».

« Cela pousse à se demander ce qu’il se passe dans ces sphères de pouvoir, dit-il. On ne devrait plus voir ce genre de choses aujourd’hui. »

L’année difficile de Russ Wyatt

De janvier à mai, M. Wyatt a subi un traitement pour une dépendance à l’alcool et à la drogue au centre de rétablissement Aurora, dans les environs du village manitobain de Gimli.

Lors du défilé de la fierté gaie à Winnipeg, en juin, M. Wyatt a révélé qu’il était bisexuel.

« Je vivais dans la peur et j’avais une double vie, et ça a été très, très difficile. Maintenant, c’est fini. Je suis heureux d’être encore en vie aujourd’hui », affirmait-il.

Il y a quelques semaines, il avait coup sur coup annoncé son retrait de la vie politique, puis la possibilité de se présenter au poste de maire.

Avec des informations de Camille Gris-Roy et CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !