•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Grand Sudbury a désormais son commissaire à l’intégrité 

Réunion du conseil municipal du Grand Sudbury
M. Swayze aura pour fonction principale d’enquêter sur toute allégation de conflit d’intérêts et de faire respecter le Code de déontologie qui touche les élus, selon la loi de 2001 sur les municipalités. Photo: Radio-Canada / Yvon Thériault

C'est Robert Swayze qui a obtenu ce poste. Il entrera dans ses nouvelles fonctions sous le prochain mandat du conseil municipal le 1er décembre 2018.

La nomination de M. Swayze constitue une étape importante, selon le maire Brian Bigger.

L’ouverture, la responsabilisation et la transparence sont des principes fondamentaux auxquels je me suis attardé avec le conseil tout au long du présent mandat, a dit M. Bigger dans un communiqué.

Le premier commissaire à l’intégrité du Grand Sudbury possède beaucoup d’expérience en la matière : il a occupé ce poste au sein de nombreuses municipalités de l’Ontario.

Robert Swayze est avocat de profession, spécialisé en droit municipal, a indiqué le greffier Eric Labelle.

M. Swayze a été choisi à la suite du lancement d’un appel d’offres qui comprenait la notation des compétences des candidats et une entrevue.

Le prix de la soumission, fondé sur les exigences estimées en matière de service pour cinq ans, est de 96 615 $.

Hôtel de ville du Grand Sudbury, Tom Davies SquareLes élus du Grand Sudbury ont été montrés du doigt dans le passé, notamment lors du Elton Gate, alors que 100 billets pour le concert d’Elton John avaient été réservés et achetés par des conseillers municipaux avant la mise en vente pour le grand public. Photo : Radio-Canada / Yvon Thériault

Une version provisoire du code de conduite de la ville du Grand Sudbury et du protocole concernant les plaintes au commissaire à l’intégrité sera présentée aux élus municipaux à l’automne.

Les plaintes concernant les activités du personnel pouvant être jugées illégales, malhonnêtes, sources de gaspillage ou contrevenant à la politique de la municipalité continuent d’être prises en considération par l’entremise de la ligne directe de dénonciation de la Ville.

Politique municipale

Politique