•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une veuve poursuit le centre de trampoline où son mari est mort

un homme aux cheveux courts et à la courte barbe, avec des lunettes fumées, sourit.

Jay Greenwood, 46 ans, est mort en janvier 2018 après un accident survenu à l'Extreme Air Park, à Richmond.

Photo : Facebook

Radio-Canada

La veuve et les trois beaux-enfants de Jay Greenwood poursuivent le centre Extreme Air de Richmond, près de Vancouver, pour négligence. L'homme de Victoria y est mort dans un accident de trampoline en janvier dernier.

Tanya Hayes, qui intente le procès en son nom et en celui de ses trois enfants, soutient que l’entreprise a échoué à superviser et à protéger convenablement son mari. Elle ajoute que celle-ci ne lui a pas fourni d’instructions adéquates et que la signalisation autour de la piscine de mousse qui borde les trampolines pour protéger les utilisateurs était déficiente.

Mme Hayes allègue aussi que la fosse ne contenait pas suffisamment de blocs de mousse pour soutenir le poids d’une personne.

Un employé est aussi poursuivi

Un employé, qui n’est pas nommé, est aussi visé par cette poursuite parce qu'il ne se serait pas adéquatement assuré que M. Greenwood comprenait bien l’exonération de responsabilité civile et ne l’a « pas averti des dangers qu'il y avait à plonger dans la piscine de mousse tête première ».

L'entreprise n'a pas commenté les allégations de la famille de Jay Greenwood.

Selon la Gendarmerie royale du Canada de Richmond, M. Greenwood « accomplissait prétendument une série de manoeuvres acrobatiques », avant de tomber et de subir un arrêt cardiaque.

Un représentant de la compagnie avait écrit au premier ministre de la Colombie-Britannique, John Horgan, après la mort de Jay Greenwood, lui offrant de travailler avec la province à l'élaboration une réglementation complète sur les centres de trampoline, similaire à celle qui existe pour les piscines.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Accidents et catastrophes