•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les frères Foudy, deux recrues à surveiller sur la glace

Jean-Luc Foudy, 16 ans, s'entraîne cet été avec son frère Liam, 18 ans, au centre d'entraînement Hyperfit.
Jean-Luc Foudy, 16 ans, s'entraîne cet été avec son frère Liam, 18 ans, au centre d'entraînement Hyperfit. Photo: Radio-Canada / Marie-Hélène Ratel

La saison de hockey s'annonce des plus excitantes pour les Franco-Ontariens Liam et Jean-Luc Foudy, de Toronto. Liam, 18 ans, a été sélectionné au premier tour du repêchage de la LNH par les Blue Jackets de Columbus. Son cadet de deux ans se joint, quant à lui, aux Spitfires de Windsor, dans la Ligue de hockey de l'Ontario (OHL).

Un texte de Marie-Hélène Ratel

Ce n’est pas le fruit du hasard si Liam et Jean-Luc Foudy se sont toujours démarqués dans différents sports de compétition.

Leur mère, France Gareau, est une ancienne médaillée olympique des Jeux de Los Angeles de 1984, au sprint 4 x 100 mètres. Leur père, Sean Foudy, a joué dans la Ligue canadienne de football et a remporté la coupe Grey en 1994 avec les Lions de la Colombie-Britannique.

La médaille d'argent de France Gareau, qu'elle a remporté lors du relais 4 x 100 mètres aux Jeux olympiques de Los Angeles de 1984.France Gareau a remporté une médaille d'argent lors de l'épreuve de sprint 4 x 100 mètres aux Jeux olympiques de Los Angeles en 1984. Photo : Radio-Canada / Marie-Hélène Ratel

Le sport a toujours fait partie de la vie familiale. C’est d’ailleurs lors de compétitions d’athlétisme, auxquelles France et Sean prenaient part, qu’ils se sont rencontrés.

Aujourd’hui, la compétition règne entre les deux frères. Tous deux poursuivent leur passion pour le hockey dans l’espoir de devenir des joueurs professionnels.

On les a toujours encouragés à ne jamais lâcher, à travailler fort, à croire en eux-mêmes et à s’amuser.

France Gareau, mère de Liam et Jean-Luc
Liam Foudy était entouré de sa mère, France Gareau, de son frère, Jean-Luc, et son père, Sean, lors du repêchage de la LNH.Liam Foudy était entouré de sa mère, France Gareau, de son frère, Jean-Luc, et son père, Sean, lors du repêchage de la LNH. Photo : Avec la permission de France Gareau

C’est une rivalité saine, explique Liam, qui incite les deux frères à toujours donner le meilleur d’eux-mêmes, surtout lorsqu’ils s’entraînent côte à côte, comme cet été au centre d’entraînement Hyperfit de Scarborough.

Jean-Luc décoche un sourire en précisant qu’il a été sélectionné au 10e rang lors du repêchage avec la Ligue ontarienne de hockey de l’Ontario cette année, comparativement à son frère, qui avait été repêché au 18e rang en 2016.

Il est meilleur que moi à cet âge, il va avoir une bonne saison!

Liam Foudy
Liam Foudy à l'entraînementLiam Foudy à l'entraînement Photo : Radio-Canada / John Grierson

Les deux frères vont sans doute s’affronter sur la glace cette saison-ci, alors que Liam s'attend à continuer de jouer avec les Knights de London.

Jean-Luc, qui se joint aux Spitfires de Windsor, peut d’ailleurs compter sur les conseils de son grand frère.

Il m’a dit que je serai le jeune de l’équipe, que je dois faire mes preuves. Il m’a dit aussi de m’amuser.

Jean-Luc Foudy

Jean-Luc tentera de se qualifier pour le Défi mondial des moins de 17 ans lors du camp national de développement, qui aura lieu du 21 au 27 juillet à Calgary.

Toronto

Hockey