•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une pétition réclame l'élargissement de l’autoroute 59 au nord de Winnipeg

Une voiture victime d'une importante collision.

Un accident à Brokenhead au Manitoba en 2012, qui a entraîné l'hospitalisation de cinq enfants.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Plus de 250 personnes ont signé une pétition qui réclame l'élargissement de l'autoroute 59 entre Brokenhead et la plage Victoria, au nord de Winnipeg. Ce tronçon serait particulièrement dangereux, selon les signataires, mais leurs revendications ne concordent pas avec les chiffres de la province.

Un texte de Gavin Boutroy

Pendant l’été, la 59 est empruntée par des milliers de vacanciers qui se dirigent vers la plage Albert, la plage Patricia ou encore Grand Marais. Elle comporte quatre voies jusqu’à la hauteur de Brokenhead, où elle devient une autoroute à deux voies jusqu’à la plage Victoria.

Selon la Gendarmerie royale du Canada (GRC), le volume de trafic du tronçon à deux voies de 41,3 km passe de 1500 à 2500 voitures par jour l’hiver à un maximum de 9000 voitures par jour l’été.

« La route est dans un piteux état… Beaucoup de trafic allant à la plage l’été, et l’accotement n’est pas revêtu, ça augure un désastre pour les automobilistes », écrit l’un des signataires de la pétition.

« Il est temps! Tellement d’accidents et de morts sur cette autoroute! » affirme un autre signataire.

Au cours des deux dernières années, il y a eu sept accidents qui ont fait six blessés graves et un mort sur ce tronçon, selon le porte-parole de la GRC, Robert Cyrenne. Il affirme avoir lui-même régulièrement fait ce trajet « Sur cette route, surtout pendant l’été, bien sûr que j’ai vu des gens qui sont pressés de se rendre à la plage et qui prennent des [risques] qu’ils ne devraient pas prendre », déclare-t-il.

Une carte du Manitoba avec une route en bleu, au nord de Winnipeg.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le tronçon en question

Photo : Radio-Canada

« Ça, c’est plutôt une question de personnes qui prennent de mauvaises décisions, qui n’ont pas de patience, qui ne font pas attention. [...] Ce n’est pas nécessairement une question de route. Pour aller à Gimli [au Manitoba], c’est pareil. C’est une voie dans chaque sens, mais là encore, c’est aux conducteurs de prendre leurs responsabilités et de bien conduire », poursuit M. Cyrenne.

Parmi les causes de ces sept accidents graves, il y a la vitesse, la distraction au volant, un animal sur la route, la conduite avec des facultés affaiblies et le manque de connaissance de la route, note-t-il.

Nombre de collisions par année sur l’autoroute 59 entre Brokenhead et la plage Victoria :

  • 2011 : 24
  • 2012 : 9
  • 2013 : 6
  • 2014 : 52
  • 2015 : 35

Par ailleurs, 54 % de ces collisions ont eu lieu en présence d'animaux.

Un porte-parole de la province affirme que la dernière évaluation de la sécurité du trajet révélait qu’elle n’était pas plus dangereuse que d’autres autoroutes bidirectionnelles à deux voies. Par conséquent, aucun élargissement de la 59 n’est prévu.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Infrastructures