•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le compte à rebours commence pour Élections NB

Des gens dans une salle assis devant des ordinateurs écoutent leur formateur
Élections NB donne durant trois semaines une formation à ses premiers employés en vue des élections provinciales du 24 septembre. Photo: Radio-Canada / Mikael Mayer
Radio-Canada

Élections Nouveau-Brunswick commence à former les membres de son personnel pour mener les élections provinciales prévues pour cet automne.

Un texte de Pierre Philippe LeBlanc

« Nous avons commencé cette semaine pour former tous les directeurs du scrutin et leurs secrétaires du scrutin, et tous les agents de formation qui vont former tous les travailleurs que nous devons embaucher en septembre », précise David Owens, directeur adjoint d'Élections NB.

Des problèmes techniques ont bloqué la compilation des voix pendant presque deux heures durant la soirée des élections de 2014. Élections NB a pris des mesures pour éviter cela à l’avenir.

« Nous avons fait plusieurs élections depuis ce temps et nous avons fait des changements dans le processus de dépouillement. [...] Nous avons essayé toutes ces étapes dans les 11 élections municipales partielles et les grandes élections en 2016, en mai », explique M. Owens.

La loi interdisant les dons d’entreprises et de syndicats aux partis politiques est entrée en vigueur le 1er juin 2017. Élections NB veille à ce que tous les partis en soient informés.

« Avec ces nouveaux règlements, la nouvelle loi, nous avons communiqué toutes ces informations aux partis politiques en juin, quand les changements ont été finalisés, et maintenant notre superviseur adjoint est en train [d’aider] les autres partis avec cette information pour assurer qu’ils sont tous à jour », indique David Owens.

David Owens en entrevueDeux groupes d'employés sont formés en anglais et un groupe en français, précise David Owens, directeur adjoint d'Élections NB. Photo : Radio-Canada

Les cinq partis politiques de la province avaient raté la date limite pour présenter, en 2015, leur rapport financier de l’année électorale. Les partis ont fait du progrès depuis ce moment pour respecter cette exigence. « Maintenant, nous avons la plupart de leurs rapports à la date limite ou presque à la date limite », affirme David Owens.

Les électeurs au Nouveau-Brunswick devraient être appelés aux urnes le 24 septembre pour élire leurs députés provinciaux.

Nouveau-Brunswick

Société