•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lendemain de tempête : de l’aide extérieure en route vers le Grand Sudbury

Un poteau électrique brisé. Des pompiers sont autour.
Au moins trois sociétés hydroélectriques de villes voisines aideront le Grand Sudbury à réparer les dégâts laissés par la tempête. Photo: Chelsee Taylor/Facebook

Hydro du Grand Sudbury fait appel aux villes voisines pour l'aider à rétablir le courant aux milliers d'abonnés sans électricité depuis lundi après-midi. Environ 4000 foyers ont perdu l'électricité alors que les vents violents et une pluie torrentielle ont arraché des arbres et brisé des poteaux.

Un texte de Caroline Bourdua

Environ 3400 résidences devront patienter encore mardi avant que le courant ne soit rétabli.

Partie supérieure d'un lampadaire affaissée.Partie supérieure d'un lampadaire affaissée. Photo : Radio-Canada / Bienvenu Senga

C’est le secteur du Nouveau-Sudbury qui a été le plus touché, dit-elle.

Une tâche colossale

Toiture endommagée du presbytère de l’église de l’Annonciation dans le Nouveau-Sudbury.La toiture du presbytère de l’église de l’Annonciation dans le Nouveau-Sudbury n’a pas résisté aux forts vents lundi après-midi. Photo : Radio-Canada / Bienvenu Senga

Selon la responsable des communications chez Hydro du Grand Sudbury, Wendy Watson, ce sont les fils qui relient directement les foyers aux fils de la rue qui sont les plus touchés.

Un fil ici, et deux là, ce qui veut dire que le rétablissement du courant se fera de maison en maison, explique-t-elle.

Le vent a brisé de grosses branches.Le vent a brisé de grosses branches. Photo : Radio-Canada / Bienvenu Senga

La Ville a lancé un appel à North Bay Hydro, Lakeland Power et Sault Ste. Marie PUC pour l’aider à réparer les dégâts.

Des équipes arriveront mardi matin et c’est plus tard en matinée qu’on aura plus de détails sur les réparations.

Des poteaux et des fils électriques ont été endommagés lors de la tempête.Des poteaux et des fils électriques ont été endommagés lors de la tempête. Photo : Radio-Canada / Bienvenu Senga

Une rafale descendante

En d’autres mots, les vents étaient en ligne droite, et il ne s’agissait donc pas d’une tornade.

Peter Kimbell, météorologue, Environnement Canada
Des meubles de jardin renversés et une structure de bois affaissée.Selon Environnement Canada, c’est une rafale descendante qui a causé ces dommages lors de la tempête. Photo : Radio-Canada / Bienvenu Senga

Les rafales descendantes atteignent des vitesses importantes qui font des dommages semblables à ceux que ferait une tornade, mais les vents sont en ligne droite, selon le météorologue Peter Kimbell.

On voit des orages similaires chaque été. Il n’y a rien d’anormal; sauf qu’hier soir, ç’a frappé Sudbury. Et pour les gens de Sudbury, c’est assez rare, car ils n’ont pas vu ça dernièrement, explique-t-il.

Un fil qui jonche le sol.Hydro du Grand Sudbury demande aux citoyens de s’éloigner des fils qui jonchent le sol. Photo : Radio-Canada / Bienvenu Senga

Hydro du Grand Sudbury demande aux gens de se tenir à au moins dix mètres des fils électriques tombés.

La société de distribution d’électricité appelle aussi les résidents à ne pas déplacer les arbres tombés ni à les enjamber afin d’éviter les risques d’électrocution qui pourraient être mortels.

Conditions météorologiques

Environnement