•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Carrefour jeunesse-emploi de Papineau obtient 60 000 $ pour accueillir les immigrants

Le visage de deux jeunes femmes immigrantes. (Archives)
Deux jeunes femmes immigrantes à la recherche d'un emploi. (Archives) Photo: Radio-Canada

Le député provincial libéral de Papineau, Alexandre Iracà, ainsi que la directrice générale du Carrefour jeunesse-emploi (CJE) de Papineau annonceront mardi un financement de 60 000 $ pour l'accueil des immigrants dans la région.

« Il y a une croissance économique extrêmement forte au Québec, une des plus fortes depuis les 15 dernières années [...] et l'immigration fait partie de la solution pour combler plusieurs postes au Québec, notamment dans le comté de Papineau », explique le député provincial libéral de Papineau, Alexandre Iracà, en entrevue à Radio-Canada.

« On s'est allié avec le Carrefour jeunesse-emploi de Papineau pour répondre aux engagements et appuyer les efforts des organismes pour intégrer les immigrants en français pour qu'ils puissent accéder à de bons emplois », poursuit-il.

Ce sont donc 60 000 dollars qui seront alloués au CJE de Papineau pour accompagner les familles d'immigrants à leur arrivée.

L'idée est d'orienter les nouveaux arrivants en les aidant à faire leur démarche pour obtenir au plus vite un emploi : savoir où chercher l'information, rédiger un curriculum vitae, se préparer pour des entrevues d'embauche et organiser des activités de reconnaissance pour les entreprises.

M. Iracà souhaite aussi de cette façon amener les nouveaux arrivants à s'installer dans l'est de la région. Le secteur Buckingham, Masson-Angers, Thurso, la Petite-Nation, par exemple, sont des petites municipalités qui, selon lui, offrent de bons emplois.

Des postes à pourvoir dans divers domaines

Dans plusieurs secteurs de la circonscription, des postes sont à pourvoir dans les domaines de la santé (infirmières auxiliaires), du service (employés pour des maisons de personnes âgées), du transport et du tourisme, selon la directrice générale du CJE de Papineau, Francine St-Jean.

Le montant permettra à l'organisme d'ajouter une ressource pour travailler avec les entreprises de la région en identifiant leur besoin en main-d'oeuvre et procéder au recrutement.

Mme St-Jean compte aussi faire un lien avec le Service Intégration Travail Outaouais (SITO) dont les membres se rendent régulièrement à Montréal travailler auprès des associations de personnes immigrantes et eux vont identifier les personnes immigrantes qui pourraient travailler dans ces emplois-là.

« On veut s'assurer que quand la personne arrive à l'emploi, elle ait tout ce qu'il lui faut donc les papiers, la reconnaissance des acquis, l'installation », détaille la directrice générale.

Depuis février déjà, des employeurs ont pris contact avec le CJE de Papineau pour trouver de nouveaux employés.

Ottawa-Gatineau

Engagement communautaire