•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Juvénat Saint-Jean se transforme en centre de formation aux entrepreneurs

Philippe Couillard en conférence de presse

Philippe Couillard annonce un investissement de 1 million de dollars dans un Centre spécialisé en entrepreneuriat multi-ressources à Dolbeau-Mistassini.

Photo : Radio-Canada / Mélissa Paradis

Radio-Canada

Les entrepreneurs du secteur des ressources naturelles pourront développer leurs compétences de gestionnaires au Juvénat Saint-Jean. L'établissement de Dolbeau-Mistassini deviendra un Centre spécialisé en entrepreneuriat multi-ressources.

Dès cet automne, le Juvénat aura comme nouvelle vocation d’offrir une formation destinée aux actuels et futurs entrepreneurs issus des secteurs liés aux ressources naturelles.

Ces formations s'adresseront à tous les entrepreneurs du Québec, précise le chargé de projet, Guy Godbout.

« Souvent les gens se lancent en entrepreneuriat, mais n’ont pas les outils en termes de gestion de ressources humaines. La main-d’œuvre n’est pas la même qu’il y a 15-20 ans. Il y a une rareté, donc le sentiment d’appartenance et des mesures pour faire en sorte de recruter c'est important. Si tu n’as pas les outils comme entrepreneurs, tu fais faillite ou tu fermes tes portes », explique-t-il.

La première année d’activité sera réservée à la forêt avant de s’étendre à d’autres secteurs comme les mines et l’agriculture.

Si les enjeux auxquels la forêt fait face peuvent en décourager plusieurs, les différents acteurs concernés par ce projet, que ce soit le milieu des affaires ou le gouvernement du Québec, parlent d’un domaine d’avenir.

Présent lundi à Dolbeau-Mistassini pour en faire l'annonce officielle, le premier ministre Philippe Couillard a d’ailleurs mentionné l’aménagement de la forêt comme étant une façon de lutter contre les changements climatiques.

« Il y aura aussi des activités de sensibilisation pour les jeunes de 14 à 17 ans. Vous savez ça se dépiste jeune l’esprit d’entrepreneur et on peut les accompagner par la suite. Ça va favoriser le développement d’affaires, la productivité, l’innovation et la formation de la main-d’œuvre », ajoute Philippe Couillard.

En tout, Québec investit un million de dollars dans ce nouveau projet qui vise à contrer la pénurie de main-d’œuvre ainsi que la dévitalisation dans le nord du Lac-Saint-Jean.

Le coût total du projet est évalué à 4,7 millions de dollars. D’autres partenaires, notamment Rémabec et Produits forestiers Résolu, complètent ce financement.

D'après le reportage de Mélissa Paradis

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Industrie forestière